Paul, de la sauce soya et un chat

Fabien Deglise Collaboration spéciale

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Attendu, l'objet littéraire, hautement émotif, propose cette fois une balade dans la jeunesse du personnage, soit la période précédant celle de Paul à la campagne. On y parle d'enfance, d'insouciance, de scoutisme, de mentorat, entre autres. Le tout sur fond de Crise d'octobre.

D'une crise à une autre: avec Zahra's Paradise (Casterman) d'Amir et Khalil, c'est plutôt dans l'enfer de l'Iran que le lecteur va être plongé. Nous sommes en 2009, au temps des élections présidentielles frauduleuses qui ont fait descendre le peuple dans la rue. Dans cette foule, un groupe va partir à la recherche de Mehdi, un jeune manifestant qui a disparu... sans doute dans les prisons d'un régime totalitaire qui a paradoxalement dicté l'écriture de ce bouquin. Pour mieux être dénoncé.

Un peu drame mais surtout comédie, Rewind (Glénat Québec), dernière créature de Philippe Girard, conduit forcément ailleurs. Où? Dans une rue où un homme blessé et pourchassé va devoir trouver au hasard une femme dans la foule capable de lui venir en aide. Le scénario va lui permettre de tout effacer et de recommencer quatre fois. Le bouquin retrace alors les déclinaisons induites par tous ces possibles.

Incroyable? Oui, mais pas autant que L'Incroyable Histoire de la sauce soya (La Pastèque) du jeune créateur de bédé japonais Fumio Obata. Croisement en-tre le manga et l'univers graphique de la bédé francophone, le livre expose des histoires courtes et sensibles où le rapport à l'autre, la poésie et parfois l'invraisemblance dominent. Forcément.

Plus terre à terre, mais tout aussi séduisant, L'Ostie de chat (Delcourt) vient mettre en couverture l'aventure bédé numérique pilotée depuis des années par les jeunes auteures Zviane et Iris depuis leurs appartements de Montréal. On rappelle: sur la Toile, ce chat est prétexte à la construction d'histoires personnelles distillées planche après planche sur une base presque régulière. Les accros de l'écran et des espaces culturels en mutation ont aimé. Les indécrottables du papier et fétichistes de l'encre devraient en faire tout autant.
2 commentaires
  • Jacques Sideleau - Abonné 27 août 2011 14 h 10

    Notre "Hergé" national

    Je vais m'empresser de me procurer ce 7e tome des histoires de Paul. Ayant la collection complète, j'ai pu apprécier le talent et l'émotion de Michel Tabagliatti. Ce 7e tome sera surement de la même veine.
    Bravo Michel!

  • Isabelle Giguère - Abonnée 27 août 2011 14 h 16

    L'Ostie d'chat en album, quelle belle idée!

    Très bon! Aurons-nous droit à l'intégrale de la version web, je l'espère. :-)