Décès de l'auteur de science-fiction japonais Sakyo Komatsu

Tokyo — L'écrivain Sakyo Komatsu, l'une des figures les plus marquantes de la science-fiction japonaise, connu notamment pour son roman Nippon Chimbotsu (La Submersion du Japon), est décédé mardi à l'âge de 80 ans, ont annoncé hier les médias japonais. L'écrivain a succombé à une pneumonie dans un hôpital d'Osaka.

Le best-seller La Submersion du Japon, traduit dans une dizaine de langues, décrit la disparition de l'archipel japonais qui sombre dans le Pacifique à la suite de séismes, d'éruptions volcaniques et d'un tsunami.

Publié et adapté au cinéma en 1973, ce roman catastrophe a été vendu à plus de quatre millions d'exemplaires dans le seul Japon, un pays régulièrement secoué par des séismes d'une puissance dévastatrice, comme celui du 11 mars qui a fait 21 000 morts et disparus et provoqué une grave crise dans une centrale nucléaire.

Diplômé de l'Université de Kyoto, Komatsu a fait ses débuts en tant qu'auteur de science-fiction après avoir travaillé pour un magazine économique et écrit des scénarios de comédies.

Il a également participé en tant que producteur à l'organisation de foires ou expositions internationales au Japon, comme celle de 1970 à Osaka.

Dans son magazine trimestriel paru hier, Komatsu a confié qu'il voulait vivre suffisamment longtemps pour observer comment le Japon évoluerait après la catastrophe du 11 mars.