En bref - Quelques mots de Denis Vanier

La dernière édition de la revue littéraire Jet d'encre propose un court entretien inédit entre le défunt poète Denis Vanier et «l'élève-poète» Jean-Sébastien Huot. Les questions auraient été posées par Huot dans le cadre d'un travail universitaire.

Si la plupart des réponses du rebelle poétique sont succinctes, Vanier s'étend sur ce que sera la pornographie de l'an 2000. «La pornographie aura toujours la flexibilité des circonstances, y écrit Vanier, qui n'a jamais eu peur d'être sulfureux. D'ici l'an 2000, elle sera entièrement dirigée par des femmes.» Plus loin, Denis Vanier en appelle à la transgression, à la subversion poétique et à l'abstinence nécessaire à l'écriture.