Pour les amoureux de calembours

Les amoureux des mots, fanas des locutions et timbrés des calembours prendront leur pied en potassant le nouveau dictionnaire des Expressions du français quotidien (éditions Balland). Si l'ensemble est somme toute très franchouillard, il a l'avantage de se pencher sur la langue de ce «jour d'aujourd'hui», depuis la dernière moitié du XXe siècle, comme le mentionnent les auteurs en préface.

Plusieurs locutions sont ainsi pêchées sur Internet, et on peut parfois douter de leur longévité. Certaines des expressions sont convenues et bien ancrées dans l'usage, d'autres si imagées, parfois si tirées par les cheveux, qu'on ne peut s'empêcher de s'esclaffer. Des exemples? De quelqu'un d'un peu fou, on pourra désormais dire qu'il a une crevette dans la tête. Ou qu'il travaille du bigoudi. Ou qu'il ondule du couvercle. Mieux? Il a un petit vélo dans la tête. Et il yoyote de la touffe. Tout ce qu'il faut, quoi, pour élargir son vocabulaire et briller dans les pince-fesses du temps des Fêtes.