García Márquez publie ses discours et termine un nouveau roman

Mexico — Gabriel García Márquez met la dernière main à un nouveau roman, En agosto nos vemos (Rendez-vous en août), a annoncé hier l'éditeur du Nobel de littérature colombien en présentant à Mexico son dernier ouvrage, une compilation de discours.

Yo no vengo a decir un discurso (Je ne viens pas faire un discours), qui sera mis en vente aujourd'hui simultanément en Amérique latine et en Espagne, est la première publication du Nobel de littérature 1982 depuis Mémoire de mes putains tristes en 2004.

L'auteur n'assistait pas à la présentation du nouvel ouvrage, mais ce n'est pas pour autant un signe de mauvaise santé, a affirmé son éditeur mexicain, Cristobal Pera.

«Il va aussi bien que le peut un homme de 83 ans, sorti vainqueur de son combat contre le cancer» et «travaille activement» aux dernières retouches de son prochain roman, dont la date de publication n'est pas encore fixée, a-t-il déclaré.

Je ne viens pas faire un discours rassemble 22 de ses allocutions, de celle de fin d'études à celles prononcées à l'occasion des récompenses littéraires et des hommages universitaires qu'il a reçus tout au long de sa carrière.

L'ouvrage rappelle sa hantise de l'expression en public, qu'il lui avait fallu maîtriser.

«Il s'est toujours refusé à prononcer des discours, et cela faisait partie de son refus du formalisme. C'est à partir de celui qu'il a dû prononcer quand il a reçu le Nobel qu'il a commencé à accepter le genre», a expliqué l'éditeur.

Les 22 textes désormais compilés «reflètent l'essence de ce qu'il est, de ses passions littéraires et politiques, et évoquent ses amis», a-t-il ajouté.

«En lisant ces discours, je redécouvre comment j'ai changé et évolué comme écrivain», avait commenté l'auteur.

La dernière apparition en public de Gabriel García Márquez remonte au 9 octobre à Mexico, quand il a assisté au mariage du fils aîné de l'homme le plus riche du monde, son ami Carlos Slim.