Victor-Lévy Beaulieu, finaliste au prix Décembre

Le jury du prix Décembre a annoncé hier que l'écrivain québécois Victor-Lévy Beaulieu était au nombre des trois finalistes encore en lice après la rédaction de la dernière liste des ouvrages retenus pour l'attribution du prix.

Sélectionné pour son roman Bibi, publié en France par la maison Grasset en septembre dernier, Victor-Lévy Beaulieu figure sur cette courte liste aux côtés d'Olivia Rosenthal, pour son livre Que font les rennes après Noël?, paru chez Verticales, et Frédéric Shifter pour Philosophies sentimentales.

L'auteur de Trois-Pistoles devient ainsi le premier écrivain québécois à faire partie de la sélection finale du prix Décembre.

Considéré comme un «anti-Goncourt», le prix Décembre célèbre un ouvrage qui s'est distingué en marge des circuits commerciaux. Le prix sera attribué le 9 novembre à Paris. Le jury du prix Décembre 2010 est présidé cette année par Laure Adler, et composé de Frédéric Beigbeder, Pierre Bergé, Michel Crépu, Charles Dantzig, Jérôme Garcin, Cécile Guilbert, Patricia Martin, Éric Neuhoff, Dominique Noguez, Philippe Sollers et Arnaud Viviant.
1 commentaire
  • sebasauger - Abonné 29 octobre 2010 08 h 52

    L'homme québécois

    Cette nomination est parfaitement légitime. Victor-Lévy est un des plus grands de la littérature québécoise et a certainement participé aux fondements même d'une littérature réellement nationale. Quand Beaulieu parle et écrit, ce sont nos mots, nos expressions qui se retournent et se détournent dans toutes leurs affinités et leur beauté. Par ce qu'il est, par son authenticité, cela fait de lui un homme qui mérite le respect. Cela même s'il a tort parfois, ça ne fait que le rendre plus humain, plus près de nous.

    Félicitation à lui pour cette belle nomination. Je lui souhaite encore beaucoup de mots, à ce Bibi.