En bref - La traque de Wiesenthal

Dans La Traque du mal (Flammarion), Guy Walters suit pas à pas l'après-guerre de plusieurs bourreaux du régime nazi. Mais il en profite aussi — et c'est peut-être l'aspect le plus intéressant de son livre — pour déboulonner la statue de «traqueur de nazis» que s'était édifiée lui-même Simon Wiesenthal (1908-2005).

Walters montre que Wiesenthal s'est employé constamment à brouiller ou à réécrire sa propre histoire, souvent au plus grand mépris de la vérité.