En bref - Mailloux pour tous

«J'ai été Jacques Mailloux, comédien de naissance, enfant sans drame, dehors tout le temps.» Premier roman d'Hervé Bouchard, d'abord paru aux défuntes éditions de l'Effet pourpre en 2002, Mailloux s'ouvre sur cette phrase qui tient du programme et du testament. La suite est à la hauteur de tous les drames, qu'ils soient grotesques, terrifiants ou simplement légers.

Loin des récits d'enfance qui abondent dans la littérature québécoise, bluette surréaliste ou confession nostalgique, l'histoire de Jacques Mailloux, «fils pissou», convoque son lecteur à l'excavation d'une enfance vécue dans une Jonquière transfigurée. Un roman déjanté et puissant à ne pas mettre entre toutes les mains. (Mailloux - Histoires de novembre et de juin, Hervé Bouchard, Le Quartanier, coll. «Ovni», Montréal, 2010, 168 pages)