L'épopée du ski au Québec

Des traces dans la neige. Cent ans de ski au Québec, de Danielle Soucy, arrive juste à temps avec la première bordée de neige. Le bouquin, richement documenté et illustré (300 photos, gravures, affiches anciennes), aussi amusant à feuilleter qu'à lire, retrace l'histoire aussi exceptionnelle qu'improbable — étant donné nos petites montagnes — du ski au Québec, de 1879 à 1979.

Et c'est une partie de notre mémoire collective qui est racontée tant le rapport à l'hiver des Québécois passe souvent par ce sport de glisse — ski de fond, alpin ou nordique — adapté des raquettes norvégiennes. Saviez-vous que le premier remonte-pente à câble était une invention québécoise? Que Gabrielle Roy aimait se promener en ski de fond pour se rapprocher des paysages lointains où vivait sa mère malade?

L'ouvrage regorge d'anecdotes en plus de raconter la fièvre des pionniers, les exploits des champions et des innovateurs, qu'il s'agisse du premier raid à skis entre Montréal et Québec réalisé par le Britannique A. Birch, de la naissance du mont Tremblant grâce à Joe Ryan ou de l'émergence du freestyle chez Michel Daigle et John Eaves.