En photo - Sujet chaud pour jeune auteure primée

La lauréate entourée de l'éditeur Jean-Yves Soucy et du président de Quebecor, Pierre Karl Péladeau
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir La lauréate entourée de l'éditeur Jean-Yves Soucy et du président de Quebecor, Pierre Karl Péladeau

Le thème brûlant du suicide tisse la trame du premier roman d'Olivia Tapiero, Les Murs, qui a remporté hier le prix Robert-Cliche de la relève littéraire. La jeune auteure de 19 ans entraîne le lecteur dans les méandres de l'esprit suicidaire de son héroïne, après une énième tentative.

De son écriture «maîtrisée» et «particulièrement redoutable» selon l'éditeur VLB, elle relate les quelques mois où la jeune femme, rongée par le mal de vivre, est ballottée d'un hôpital à l'autre. Créé en 1979 et doté d'une enveloppe de 5000 $, le prix Robert-Cliche a aidé à lancer la carrière de plusieurs auteurs québécois, dont Gilles Jobidon, Madeleine Monette, Robert Lalonde et Chrystine Brouillet. Le jury 2009, sous la présidence de Louise Portal (à droite sur la photo), était constitué de Mathieu Simard et de François Hébert. Sur notre photo, la lauréate est entourée de l'éditeur Jean-Yves Soucy et du président de Quebecor, Pierre Karl Péladeau.

À voir en vidéo