Encyclopédies - Grolier va fermer ses portes

Les entreprises Grolier Canada sont en voie de fermeture. Il ne restera en effet bientôt que sept des 38 employés qui travaillaient pour la compagnie au Québec l'an dernier. Le groupe américain Scholastic, qui avait acheté Grolier au groupe Hachette, a en effet décidé de se débarrasser de ses activités de «vente directe». Il s'agit des livres vendus par correspondance, et qui sont introuvables en librairie.

L'entreprise Grolier existe depuis 1912, bien qu'elle ait plusieurs fois changé de mains depuis sa fondation. Nombreux sont les enfants québécois, aujourd'hui devenus grands, qui ont ainsi fait leurs devoirs avec les encyclopédies Canadiana et l'Encyclopédie de la jeunesse, produites par la maison d'édition.

La division américaine de Grolier, qui ne portait pas le même nom, a pour sa part été rachetée il y a un an et demi par le groupe scandinave Sandvik. En plus de ses encyclopédies, la division canadienne de Grolier produisait annuellement un Livre de l'année, mais ne proposait aucun produit électronique dans Internet.

De nombreuses mises à pied ont été effectuées dans l'entreprise en décembre dernier, et d'autres sont à venir. Les 38 employés de Grolier Canada travaillaient jusqu'à présent au Québec.

Selon Jean-Pierre Durocher, directeur général de Grolier Canada, «il n'y a pas de décision finale» qui soit prise, même s'il reconnaît que l'entreprise est en mode de fermeture. Le service à la clientèle demeure cependant en activité. «Il restera un personnel réduit pour régler la fermeture de l'entreprise. Nous tenons à respecter nos engagements envers nos clients durant le processus de fermeture», a-t-il tenu à mentionner. Le directeur général devait par ailleurs procéder à plusieurs mises à pied durant la journée d'hier.

«L'échéancier de fermeture n'est pas encore établi», a-t-il aussi indiqué, en ajoutant que «Scholastic, une entreprise américaine, ne divulgue pas les chiffres d'affaires de ses divisions internationales».

Distribuant autrefois de porte à porte, les entreprises Grolier ont produit notamment les encyclopédies Canadiana et l'Encyclopédie de la jeunesse. Elles ont traduit de nombreux livres pour enfants, de Barbie aux 101 dalmatiens en passant par Bébé Mickey et Bébé Dingo. Elles ont aussi traduit de nombreux documentaires sur la nature et les animaux, des livres sur le bricolage, sur l'astronomie, etc. Au catalogue de Bibliothèque et archives nationales du Québec, on trouve plus de 1000 titres publiés sous le nom de cette maison d'édition.

À voir en vidéo