Joies, chagrins et peurs

Ce n'est pas parce qu'on est petit qu'on ne peut pas éprouver de grandes joies, de très gros chagrins et d'immenses peurs. Dans Le Vrai DE VRAI Journal de ma vie (Éditions Imagine), l'auteur Gilles Tibo et l'illustratrice Josée Bisaillon explorent les sentiments que peuvent éprouver les enfants lorsqu'ils réfléchissent à leur propre vie ou à l'univers qui les entoure.

L'album prend la forme d'un cahier intime, celui de Marilou Latendresse-Gonzales, une petite fille qui y consigne ses émotions les plus personnelles, ses rêves les plus fous, ses secrets les mieux gardés. Ça va de la tristesse que lui cause la mort de son poisson rouge au bonheur d'apprendre qu'elle aura bientôt un petit frère, de la peine que lui cause une dispute avec ses amies à une conversation sur la mort avec ses grands-parents. Des exemples: «il y a de petites déceptions, de moyennes déceptions et de grandes déceptions. Je préfère les petites, elles sont moins décevantes»; «Il y a sept milliards d'individus sur cette planète et, quelquefois, les sept milliards d'individus se sentent seuls. Pourquoi?»; ou encore: «J'aimerais inventer une machine pour fabriquer de la joie. Je la laisserais traîner un peu partout... et tout le monde pourrait s'en servir.»

Ces réflexions pleines d'intelligence et de délicatesse feront d'excellents points de départ pour des discussions, en famille ou en classe, sur des sujets qui touchent autant les petits que les grands.

***

Collaboratrice du Devoir

À voir en vidéo