En bref - Protestations en Ontario

L'Association des auteures et auteurs de l'Ontario français et la Table de concertation du livre ontarien se sont dites «consternées» de l'annonce de la fermeture de la librairie francophone Champlain de Toronto.

Il s'agissait de l'une des huit seules librairies francophones de l'Ontario, quatre autres étant à Ottawa, deux à Sudbury et une à Hearst. Les deux groupes ont déploré qu'il n'y ait aucune loi en Ontario obligeant les institutions publiques (bibliothèques et écoles, par exemple), à faire leurs achats de livres dans des librairies agréées de leur région, favorisant ainsi leur épanouissement. Avec la fermeture d'une librairie, on assiste à la fragilisation de l'industrie du livre et à la «wal-martisation» des intérêts vitaux en lecture, en alphabétisation et en rayonnement culturel.

À voir en vidéo