En bref - L'écrivain Pierre Gélinas est décédé

L'écrivain québécois Pierre Gélinas est mort hier. Occulté par le monde littéraire depuis plusieurs années, il avait reçu en 1959 le prix du Cercle du livre de France pour son premier roman, Les Vivants, les morts et les autres.

Ce roman rendait compte de l'«effervescence syndicale et politique qui caractérise les dernières années du régime duplessiste», relève à ce sujet Jacques Pelletier, de l'UQAM. Gélinas rejoindra ensuite les rangs du Parti communiste canadien, qu'il laissera à la suite des «révélations du rapport Khrouchtchev sur les crimes staliniens», poursuit Pelletier. Gélinas a publié un second roman L'Or des Indes, puis ne reviendra à la littérature que 30 ans plus tard, avec la suite romanesque Saisons.