Bédé - Le bottin de Tintin, mille sabords !

C'est un parpaing, c'est un bottin, c'est Tout Tintin! Casterman vient de lancer l'intégrale en un seul volume des aventures du plus célèbre reporter de tous les temps, les 24 albums, y compris les Soviets, le premier en noir et blanc, et L'Alph-Art, le dernier, inachevé.

Le tout en bon français international évidemment, parce que les traductions en québécois comme celle de Coke en Stock annoncée récemment, franchement, qui en veut? Le livre impressionne par son épaisseur plutôt que par son format, entre la version classique et la mini apparue il y a plusieurs années. L'impression étonne par sa qualité et sa lisibilité. Les quelque 1500 pages (numérotées par album selon la tradition des 62 pages précisément) ne proposent que les planches et rien que les planches.

Il faudra donc attendre un autre produit dérivé ou espérer un complément sur Internet pour bénéficier d'un appareil critique (introduction, chronologie, index, etc.) souhaitable dans ce genre de production. Ou alors se replier sur le premier tome du Guide Hergé de Jean-Marie Embs et Philippe Mellot, annoncé pour très bientôt. Le Tout Tintin peut aussi être vu comme une parfaite préparation à la visite du Musée Hergé, qui ouvrira à Louvain-la-Neuve en mai, et à la trilogie des Aventures de Tintin que prépare le tandem d'hypercinéastes Steven Spielberg-Peter Jackson pour 2009-2011. En France, le parpaing-bottin de Tintin se vend souvent 77 euros par clin d'oeil au «7 à 77 ans» du slogan de la bédé. Ici, il est possible de se procurer Tout Tintin pour environ 125 $.

***

Tout Tintin

Hergé, Casterman