En photo - Les nominés d'Archambault

Photo: Jacques Grenier

C'est une auteur Web, Caroline Allard (au centre), qui agira cette année comme porte-parole du Grand prix littéraire Archambault. Caroline Allard, auteure des Chroniques d'une mère indigne, un blogue fort populaire sur Internet qui a été publié sous forme de livre, a remporté le Grand prix de l'année dernière.

Créé en 2000, le Grand prix littéraire Archambault est basé sur le vote du public. Il est remis en avril et accompagné d'une bourse de 10 000 $. Douze titres sont en nomination cette année: À ciel ouvert de Nelly Arcan, Ceci est mon corps de Jean-François Beauchemin, Silence de mort de Chrystine Brouillet, Mal élevé de Stéphane Dompierre, Gin tonic et concombre de Rafaële Germain, Sans rien ni personne de Marie Laberge, Je suis un écrivain japonais de Dany Laferrière, Petites histoires avec un chat dedans de Véronique Papineau, Champagne de Monique Proulx, Une jeune femme en guerre de Maryse Rouy, Le froid modifie la trajectoire des poissons de Pierre Szalowski et La soeur de Judith de Lise Tremblay. Dans les prochains mois, Archambault accordera une place de choix aux titres en nomination.