Beaux livres - Rire et pleurer au Nunavut

Terre de beautés, terre de misères. Méconnu du reste du Canada, le Nunavut, territoire fondé en 1999, principalement habité par les Inuits, cache une histoire féconde, pleine de récits d'aventures. Nadine et Jean-Claude Forestier-Blazart se sont rendus sur cette terre aride, qui faisait autrefois partie des Territoires du Nord-Ouest. Ils y ont fait une quinzaine de voyages et trois expéditions en autonomie et en ont tiré un très beau livre illustré intitulé Arctique canadien. Itinéraires au Nunavut.

«Ce livre ne se veut pas exhaustif, écrivent les auteurs en préface. Qui peut assurer avoir rencontré les Inuit des vingt-huit communautés? Qui peut prétendre avoir parcouru les deux millions de kilomètres carrés de terres émergées pour la plupart inhospitalières, tous les fjords de la terre de Baffin, tous les détours côtiers des îles de la Reine-Élisabeth et d'Ellesmere, tous les déserts et les banquises? Et quand il s'agit des "Hommes", qui peut espérer connaître la vérité?»

C'est d'ailleurs un univers qui change vite, très vite, qu'ils nous présentent, même si les traces d'activités humaines au Nunavut remontent à 12 000 ans avant Jésus-Christ. Profitant des technologies modernes, la culture y demeure malgré tout imprégnée de l'histoire ancienne. À Grise Fiord, par exemple, huit mois de jour continu succèdent à quatre mois de nuit ininterrompue. On parlera donc de périodes et de sous-périodes, ces dernières pouvant désigner l'époque des phoques barbus ou celle de la migration des caribous. «Inuit time, no time», disent les Inuits. Mais sur cette terre désolée à l'étrange beauté flotte souvent le malheur. L'ouvrage, dont les photographies sont magnifiques, évoque aussi les graves problèmes que traversent les communautés inuites du Nunavut: alcoolisme, drogue, suicide, violence. Plusieurs traditions ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes. À preuve, ces chiens de traîneau que l'on maltraite aujourd'hui alors qu'autrefois on les chérissait. Un livre pour voyager au bout du monde, et pour rire et pleurer sur le charme sauvage d'une civilisation en péril.

Le Devoir

***

Itinéraires au Nunavut

Arctique canadien

Nadine et Jean-Claude

Forestier-Blazart

Éditions Pages du monde, coll.: «Anako»

Paris, 2007, 147 pages

À voir en vidéo