Littérature jeunesse - Merci, monsieur Plante !

En février dernier, le décès subit de l'écrivain Raymond Plante a laissé dans le deuil non seulement sa famille et ses amis, mais aussi des milliers de lecteurs et lectrices, téléspectateurs et téléspectatrices, qui ont grandi à l'ombre de son imagination débordante. En effet, Raymond Plante était véritablement l'un des piliers, non seulement de la littérature jeunesse, mais du monde des arts québécois dans son ensemble. Durant sa prolifique carrière, il a écrit plus de 1000 textes d'émissions de télévision et environ 400 chansons pour enfants, a publié une soixantaine de romans pour adultes et enfants, a dirigé des collections chez Boréal, Québec Amérique et Les 400 Coups et a agi en tant que «parrain» et conseiller auprès de quelques-uns des meilleurs écrivains québécois pour la jeunesse, dont Carole Tremblay, Sonia Sarfati, François Gravel et Jasmine Dubé. C'est lui qui, le premier, a offert aux adolescents québécois un roman dans lequel ceux-ci pouvaient se reconnaître; au milieu des années 80, Le Dernier des raisins (Boréal) a littéralement révolutionné la littérature jeunesse québécoise.

Un hommage bien mérité sera rendu à Raymond Plante dans le cadre du Salon du livre de Montréal. L'événement, qui aura lieu le samedi 18 novembre à 20h sur la Grande Place, réunira sa conjointe et ses enfants ainsi que des amis du monde des lettres, tels que Robert Soulières et Jacques Godbout. On pourra y voir des extraits d'émissions de télévision auxquelles il a participé, telles que Minibus et Pop-Citrouille, et y entendre des extraits de textes lus par Pauline Martin et Normand Lévesque.

On peut aussi célébrer la mémoire de Raymond Plante en se procurant l'un de ses romans; ses derniers romans pour la jeunesse, Le Chaud Manteau de Léo ou Marilou Polaire et le petit pois, témoignent éloquemment de son habileté à raconter une histoire qui dise de grandes choses en utilisant des mots tout simples, à la portée des petits. Quant aux grands qui s'ennuient déjà de sa verve et de son imagination, les 400 Coups les invitent à une lecture par Stanley Péan d'un extrait de Pas sérieux!, son dernier roman pour adultes, qui vient tout juste d'être publié, le dimanche 19 novembre à 15h, sur la Grande Place.

Raymond Plante va nous manquer, mais ses livres continuent sans conteste d'occuper une place de choix dans la littérature québécoise.

Collaboratrice du Devoir

***

Le Chaud Manteau de Léo

Texte de Raymond Plante

Illustrations de Leanne Franson

Boréal, coll. «Maboul»

Montréal, 2006, 56 pages

***

Marilou Polaire et le petit pois

Texte de Raymond Plante

***

Illustrations

de Marie-Claude Favreau

La Courte Échelle, «Premier Roman»

Montréal, 2006, 62 pages

***

Pas sérieux !

Texte de Raymond Plante

Les 400 Coups, «Style libre»

Montréal, 2006