En bref - Abla Farhoud primée en France

L'écrivaine montréalaise d'origine libanaise Abla Farhoud a récemment remporté le 8e Prix du roman francophone pour Le Fou d'Omar (VLB, 2005). Décerné chaque année depuis 1999 par un jury populaire réuni à l'initiative de la Médiathèque d'Issy-les-Moulineaux, en banlieue de Paris, le prix récompense un roman écrit en langue française par un auteur de nationalité étrangère.

«Avec beaucoup de finesse et d'amour, écrit le jury présidé cette année par l'écrivain Arno Bertina, Abla Farhoud plonge au coeur des êtres pour en révéler les failles secrètes, les blessures jamais guéries et l'immense solitude à laquelle chaque individu tente d'échapper dans sa quête d'identité et sa recherche du bonheur.» Parmi les précédents lauréats: Jean-François Beauchemin, en 2005, pour Le Jour des corneilles (Les Allusifs), ainsi que l'Ivoirien Ahmadou Kourouma, en 1999, pour En attendant le vote des bêtes sauvages (Le Seuil).