Photographie - Au Rwanda

Ne vous arrêtez pas au thème aride que son titre évoque: Rwanda, le pays hanté, du photographe Christophe Calais, est un recueil d'une grande beauté.

Trois différents styles de photoreportages, pour autant de thèmes abordés, se partagent sobrement l'espace. Les images de voyage, à l'évidence volées, quasi monochromes, évoquent le déplacement par le flou de bougé. D'autres, nettes et saturées façon magazine, témoignent et accusent. Enfin, de superbes portraits, dans un style classique et intimiste, sont troublants par la proximité que réserve le noir et blanc. Çà et là, l'auteur signe quelques légendes bien frappées. Homogène et diversifié, ce livre représente un travail de longue haleine. Du premier clic à l'ultime double-clic, il témoigne d'un concept maîtrisé de A à Z.

Une touchante préface de la vedette Corneille apporte une densité supplémentaire à l'ouvrage... et à cet artiste que l'on aura trop vite étiqueté chanteur de variétés sans profondeur. Un tout petit livre, qui en impose diablement.

Le Devoir