Les vagues de chaleur accablante de plus en plus courantes en Inde

Ce texte est tiré du « Courrier de la planète » du 17 mai 2022. Pour vous abonner, cliquez ici.

La canicule qui a frappé l’Inde et le Pakistan ce printemps était exceptionnellement chaude et hâtive. En plus de faire des dizaines de morts, elle a miné les cultures de blé, ce qui a poussé le gouvernement indien à interdire les exportations de cette céréale qui nourrit le monde.

De telles vagues de chaleur sont évidemment rendues plus fréquentes et plus intenses par les changements climatiques. Déjà, dans les dernières décennies, certaines villes connaissent des épisodes de plus en plus nombreux, comme on le voit sur ce graphique créé par Le Devoir.

Nous y affichons les journées où la « température au thermomètre mouillé » dépasse les 30°C. Cette mesure combine la température réelle et l’humidité relative en une seule valeur, selon un principe semblable à « l’indice humidex » utilisé au Canada.

Quand l’air est sec, cela diminue la température au thermomètre mouillé. Le corps humain a alors de la facilité à évacuer sa chaleur grâce à la transpiration, car la sueur s’évapore aisément. Quand l’air est humide, c’est l’inverse.

La température au thermomètre mouillé est ainsi celle qui compte pour nous, mammifères. On estime qu’un humain peut survivre à peine six heures à des températures au thermomètre mouillé excédant 35 °C, qui sont excessivement rares pour l’instant sur Terre.

Sur le graphique, on constate que la fréquence des épisodes très chauds et humides est à la hausse dans les dernières décennies dans certaines villes, comme Amritsar (Punjab, nord) et Kolkata (Bengale-Occidental, est). D’autres villes moins habituées à la terrible combinaison, comme Chennai (Tamil Nadu, sud-est), ont également connu de sérieux épisodes récemment.

Selon une étude de 2010, la barrière des 35 °C au thermomètre mouillé commencerait à être régulièrement franchie dans de « petites zones » du monde où la température moyenne serait de 7 °C plus chaude qu’à l’époque préindustrielle.

À voir en vidéo