Les gaz à effet de serre en concentration record

Le dioxide de carbone, le méthane et le protoxyde d’azote ont atteint des records de concentration selon les scientifiques.
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Le dioxide de carbone, le méthane et le protoxyde d’azote ont atteint des records de concentration selon les scientifiques.

Les gaz à effet de serre qui sont à l’origine du changement climatique ont atteint des sommets de concentration dans l’atmosphère en 2014, tandis que la planète a atteint une température record à sa surface, ont rapporté des chercheurs du monde entier jeudi. « Le dioxyde de carbone, le méthane et le protoxyde d’azote, qui sont les principaux gaz émis dans l’atmosphère, ont atteint des records de concentration dans l’atmosphère pour l’année » 2014, précise le rapport de ces chercheurs sur l’état du climat (State of the Climate), publié par l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). Exception en matière de température, la région est de l’Amérique du Nord est la seule zone dans le monde à avoir connu l’an dernier des températures inférieures à la moyenne. Au total, 413 scientifiques de 58 pays ont contribué à ce rapport, basé sur des données collectées par les postes de surveillance de l’environnement.

À voir en vidéo