Les populations de manchots menacées par les bouleversements climatiques

Photo: Photo Martin St-Amant/Wikipédia/CC-BY-SA-3.0

Les changements climatiques tuent beaucoup de bébés manchots en Argentine et pourraient aussi affecter ces oiseaux dans l’Antarctique, selon ce que concluent deux nouvelles études américaines. En provoquant une plus grande fréquence d’événements météorologiques extrêmes — tempêtes, pluies diluviennes, vagues de chaleur —, les bouleversements climatiques font des ravages parmi les plus jeunes oiseaux de la plus grande colonie de manchots de Magellan, en Patagonie. « Nous allons voir des années durant lesquelles quasiment aucun oisillon ne survivra si le changement climatique produit des tempêtes plus puissantes et plus fréquentes pendant la période de reproduction, comme le prédisent les climatologues », écrit Ginger Rebstock, de l’Université de Washington et coauteur d’une des études. 

À voir en vidéo