L'éclairage entame une nouvelle révolution

La véritable révolution dans l'éclairage a commencé il y a quelques années avec l'arrivée des ampoules fluocompactes sur le marché. Mais la deuxième phase de cette révolution s'amorce avec l'élimination des ampoules incandescentes sous peu et l'arrivée de l'éclairage avec des ampoules à diode électroluminescente (DEL), lesquelles sont encore moins énergivores et durent beaucoup plus longtemps.

Selon l'Earth Policy Institute, si on remplaçait les ampoules incandescentes dans toutes les maisons de la planète par des fluocompactes et qu'on utilisait des ampoules à DEL dans tous les commerces, industries, institutions et dans l'éclairage urbain, la part de 19 % de l'électricité consacrée à l'éclairage passerait sur la planète à 7 %, ce qui permettrait de fermer l'équivalent de 705 centrales thermiques sur les 2670 que compte la planète.

Avant-hier, la chaîne Ikea cassait la glace au Canada en annonçant qu'elle commencera le 1er août à retirer de ses magasins les bonnes vieilles ampoules incandescentes, mises au point il y a plus d'un siècle par Thomas Edison. Ikea cessera toute vente de ces ampoules au début de 2011, devançant le plan fédéral de les éliminer dès 2012.

Le Canada n'est pas le seul pays à s'engager dans cette voie. L'Australie les bannit dès cette année. L'Union européenne a aussi adopté un plan de transition vers des technologies plus efficientes. Le Brésil, qui lançait un plan similaire au début de 2000, estime qu'une ampoule sur deux a désormais été remplacée par une fluocompacte. La Chine a elle aussi annoncé un programme de remplacement d'ici 2020.

Ce pays, qui produisait en 2001 750 millions d'ampoules fluocompactes pour le marché international, en produisait en 2007 quelque trois milliards.

Les ventes de ces ampoules aux États-Unis sont passées de 21 millions en 2000 à 397 millions d'unités en 2007. Selon l'Earth Policy Institute, les fluocompactes occupent un cinquième du marché.

Les ampoules fluocompactes réduisent la consommation d'énergie en moyenne de 75 % par rapport aux ampoules incandescentes. Dans ces dernières, 10 % de l'énergie est transformée en lumière, le reste en chaleur.

Les nouvelles ampoules à DEL sont encore plus performantes, réduisant la consommation d'énergie de 85 % pour une lumière équivalente. L'énergie épargnée durant la vie utile d'une fluocompacte équivaut à l'électricité produite avec 200 livres de charbon. Si les fluocompactes durent en moyenne

10 000 heures plutôt que 1000, les ampoules à DEL peuvent éclairer pendant 50 000 heures, c'est-à-dire presque 30 ans. L'utilisation d'une fluocompacte fait épargner en moyenne 30 $ en électricité durant sa vie utile.

Comme elle contient un peu de mercure, il faut l'éliminer par la filière des déchets dangereux. Son contenu en mercure est cependant cinq fois moins élevé que celui d'une pile de montre.

À voir en vidéo