Mélikah Abdelmoumen
Née à Chicoutimi en 1972.
Spécialiste de l’autofiction, Mélikah Abdelmoumen est à la fois chercheuse en littérature et romancière, amoureuse, maman d’un petit garçon et écrivaine trash écartelée entre le Québec et la France. Elle vit depuis huit ans à Lyon, où elle a fait sa thèse de doctorat L’école des lectrices : Doubrovsky et la dialectique de l’écrivain (2011). Elle publie cet automne le roman Adèle et Lee aux éditions Émoticourt, à Paris.
Dernier ouvrage paru : Les désastrées, VLB éditeur, 2013


Anaïs Barbeau-Lavalette
Née en 1979.
Anaïs Barbeau-Lavalette a réalisé plusieurs documentaires et signé deux longs métrages de fiction, Le ring et Inch’Allah, tous deux présentés et primés dans de nombreux festivals. Auteure d’un roman (Je voudrais qu’on m’efface) et de chroniques de voyage (Embrasser Yasser Arafat), elle a été nommée Artiste pour la Paix pour l’année 2012. Elle travaille actuellement à de nouveaux projets tout en accompagnant Inch’Allah à travers le monde.
Dernier ouvrage paru : Embrasser Yasser Arafat, Marchand de feuilles, 2011

 

François Barcelo
Né à Montréal en 1941.
Depuis sa retraite du monde publicitaire, en 1988, François Barcelo partage son temps entre l’écriture et les voyages. Connu pour son engagement au sein de la littérature québécoise, il a tout écrit : des essais, des recueils de nouvelles, des albums illustrés et une soixantaine de romans pour adultes et pour les jeunes. Son livre Cadavres l’a sacré premier Québécois à être publié dans la « Série noire » de Gallimard. Derniers ouvrages parus : J’haïs les vieux, éditions Coups de tête, 2013, et Le décrocheur et la suppléante, Soulières éditeur, 2013.


Pascal Bastien
Né en 1974.
Professeur titulaire au Département d’histoire de l’Université du Québec à Montréal, historien de l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles, Pascal Bastien a été formé par la lecture et la critique des archives judiciaires de l’époque moderne. Il a plus particulièrement travaillé sur les pratiques d’écriture, sur les représentations du crime dans la presse populaire, de même que sur la justice et ses spectacles dans la France et l’Angleterre des Lumières.
Dernier ouvrage paru : Une histoire de la peine de mort. Bourreaux et supplices, Paris et Londres, 1500-1800, Seuil, 2011


Biz
Né à Québec en 1974.
Depuis 15 ans, Biz est membre du groupe de rap Loco Locass. Le trio a fait paraître les albums Manifestif (2000), Amour oral (2004) et Le Québec est mort, vive le Québec! (2012). À titre d’écrivain, Biz a publié Dérives (2010) et La chute de Sparte (2011). Un prochain roman est attendu en février 2014.
Dernier ouvrage paru : La chute de Sparte, Leméac, 2011

 

Érik Bordeleau
Né à Québec en 1978.
Chercheur postdoctoral à l’Université McGill et à l’Université libre de Bruxelles, Érik Bordeleau a fait un doctorat en littérature comparée à l’Université de Montréal sur la relation entre anonymat et politique dans le cinéma et l’art contemporain chinois. Il a publié de nombreux articles sur des auteurs et collabore à diverses revues, dont 24 images, Esse et Chimères (Paris). Ses recherches actuelles portent sur l’enchantement et le désenchantement dans le cinéma taiwanais.
Dernier ouvrage paru : Foucault anonymat, Le Quartanier, 2012

 

Louis Carmain
Né à Québec en 1983.
Après ses études littéraires, Louis Carmain a été bibliothécaire, puis fonctionnaire. Son premier roman, Guano, observe à la loupe ce qu’on a l’habitude de nous montrer en plan de grand ensemble.
Dernier ouvrage paru : Guano, L’Hexagone, 2013



Sorj Chalandon
Né en 1952.
Sorj Chalandon a longtemps été journaliste à Libération avant de rejoindre Le Canard enchaîné. Ses reportages sur l’Irlande du Nord et le procès Klaus Barbie lui ont valu le prix Albert-Londres en 1988. Il a notamment publié chez Grasset Une promesse (2006, prix Médicis), Mon traître (2008) et Retour à Killybegs (2011, Grand Prix du roman de l’Académie française). Son livre Le quatrième mur s’est rendu en deuxième sélection du Goncourt 2013 et vient de remporter le Goncourt des collégiens 2013.
Dernier ouvrage paru : Le quatrième mur, Grasset, 2013

 

Arlette Cousture
Née à Saint-Lambert en 1948.
Arlette Cousture a été animatrice, recherchiste, journaliste et même relationniste avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Ses séries Les filles de Caleb et Ces enfants d’ailleurs, publiées chez Libre Expression entre 1985 et 2003, ont toutes deux été adaptées à la télévision. Présidente et invitée d’honneur à différents salons du livre, l’écrivaine a été reçue officier de l’Ordre du Canada en 1998, chevalier de l’Ordre national du Québec en 2012 et a reçu l’Ordre de la Pléiade en 2004.
Dernier ouvrage paru : Petals’ Pub, Libre Expression, 2012

 

Jean-Paul Daoust
Né à Valleyfield en 1946.
Auteur prolifique, poète et essayiste, Jean-Paul Daoust a publié une trentaine de recueils de poésie et deux romans depuis 1976. L’œuvre de ce dandy crépusculaire à l’écriture baroque et vibrante, mêlant volontiers français et anglais, s’articule autour de la mélancolie, de la modernité et de l’homosexualité masculine. Son livre Les cendres bleues lui a valu, en 1990, le prix littéraire du Gouverneur général.
Dernier ouvrage paru : Odes radiophoniques, Poètes de brousse, 2012

 

Marie Darrieussecq
Née en France en 1969.
Écrivaine et psychanalyste, Marie Darrieussecq a publié 15 livres aux éditions P.O.L. depuis 1993, dont Truismes (1996). Son dernier roman, Il faut beaucoup aimer les hommes, vient tout juste de lui valoir le prix Médicis. Elle vit surtout à Paris.
Dernier ouvrage paru : Il faut beaucoup aimer les hommes, P.O.L., 2013

 

Hélène De Billy
Née à Roberval en 1954.
Journaliste, scénariste et conceptrice de projets Web, Hélène de Billy a contribué à de nombreux magazines dont L’Actualité et Sélection du Reader’s Digest. Elle a signé trois biographies, Jean-Paul Riopelle (1996), Maurice ou la vie ouverte (2005) et Le portrait d’André Mathieu (2007), de même qu’un livre de microsouvenirs, Je me souviens d’avoir cherché oxymoron dans le dictionnaire (2007).
Dernier ouvrage paru : Proust à Sainte-Foy, Leméac, 2013

 

Martine Delvaux
Née en 1968.
Depuis une quinzaine d’années, Martine Delvaux vit à Montréal. Romancière et essayiste, elle a publié à ce jour trois romans chez Héliotrope : C’est quand le bonheur? (2007), Rose amer (2009) et Les cascadeurs de l’amour n’ont pas droit au doublage (2012). Elle enseigne la littérature à l’Université du Québec à Montréal.
Dernier ouvrage paru : Les filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot, Éditions du Remue-Ménage, 2013

 

Jean-Marc Desgent
Né à Montréal en 1951.
Poète, nouvelliste et critique, Jean-Marc Desgent habite le paysage littéraire québécois depuis longtemps. Il a été membre du comité de rédaction de plusieurs revues et a publié des textes ici et en Europe. Sa poésie lui a valu le prix Rina-Lasnier (2000), le Prix de poésie du Gouverneur général (2005) et le Prix international de poésie Antonio-Viccaro (2010), remis à Paris, pour l’ensemble de son œuvre poétique.
Dernier ouvrage paru : Ne calme pas les dragons, Éditions de la Grenouillère, 2013


Stéphane Dompierre
Né à Montréal en 1970.
Chroniqueur, scénariste et auteur, Stéphane Dompierre écrit des histoires déjantées. Bousculant les genres littéraires, il fait voyager ses lecteurs du roman anti-fleur bleue à l’autofiction illustrée en passant par la quête initiatique irrévérencieuse. Avec son plus récent projet, Fâché noir, il propose une analyse de fond de tout ce qui n’est pas un grand enjeu du monde contemporain.
Dernier ouvrage paru : Fâché noir, Québec Amérique, 2013

 

Abla Farhoud
Née au Liban en 1945.
Abla Farhoud immigre au Canada avec ses parents en 1951. Après un retour dans son pays natal en 1965, suivi de quelques années à Paris où elle étudie le théâtre, elle revient au Québec en 1973. Auteure à temps plein depuis 1990, elle a écrit douze pièces de théâtre et des romans, dont Le bonheur a la queue glissante (1998). Ses livres ont été traduits en plusieurs langues et ses pièces ont été jouées autant au Canada qu’à l’étranger.
Dernier ouvrage paru : Le sourire de la petite juive, VLB éditeur, 2011

 

Pierre Fournier et Réal Godbout
Nés à Montréal.
Vieux routiers du 9e art au Québec, Pierre Fournier et Réal Godbout ont donné naissance en 1979, dans les pages du magazine Croc, aux Aventures de Michel Risque et au personnage de Red Ketchup, icônes de la bande dessinée québécoise. Trois albums ont été publiés dans les années 80, puis réédités dans les années 2000 par La Pastèque. Risque et Ketchup effectuent aujourd’hui un retour inédit dans Le Devoir des écrivains.
Dernier ouvrage paru : L’Amérique ou le disparu, La Pastèque, 2013 (Réal Godbout)

 

Rafaële Germain
Née à Montréal en 1976.
Détentrice d’un baccalauréat en études françaises, Rafaële Germain a œuvré à la télévision en tant que recherchiste et scriptrice avant de signer des chroniques dans La Presse et Châtelaine. On lui doit les romans Soutien-gorge rose et veston noir (bientôt adapté au cinéma), Gin tonic et concombre et Volte-face et malaises. L’auteure a aussi concocté un livre de recettes avec Jessica Barker et participé à deux recueils de nouvelles.
Dernier ouvrage paru : Volte-face et malaises, Libre Expression, 2012

 

Brigitte Haentjens
Née à Paris en 1951.
Brigitte Haentjens a fait ses études théâtrales à Paris, chez Jacques Lecoq, avant de s’installer en Ontario en 1977 puis à Montréal en 1991. On lui doit notamment les mises en scène de Quartett (Heiner Müller) et de L’opéra de quat’sous (Brecht/Weill). En 2007, elle a reçu, pour l’ensemble de son travail de metteure en scène, le prix Siminovitch, la plus haute distinction théâtrale au pays. Elle a été nommée directrice artistique du Théâtre français du Centre national des arts en 2012.
Dernier ouvrage paru : Une femme comblée, Prise de parole, 2012

 

Alexandre Jardin
Né en France en 1965.
Diplômé de Sciences-Politiques en 1986, Alexandre Jardin a obtenu pour Bille en tête le Prix du premier roman en 1986 et son second roman, Le Zèbre, a été couronné par le prix Femina en 1988. Il a également réalisé trois films : Fanfan (adapté de son propre livre), Oui et Le prof (une adaptation de son livre Le petit sauvage).
Dernier ouvrage paru : Mes trois zèbres, Grasset, 2013


François Jobin
Né en 1946.
Réalisateur à la télévision pendant quarante ans, François Jobin a écrit plus de 1200 émissions, notamment pour KM/H, Radio Enfer et Génies en herbe. Retiré de l’univers du petit écran, il continue d’écrire à temps plein.
Dernier ouvrage paru : Mensonges et autres tromperies, La courte échelle, 2013

 

Sergio Kokis
Né à Rio de Janeiro en 1944.
À Montréal depuis une quarantaine d’années, Sergio Kokis a fait de la langue française son outil d’expression littéraire. Oscillant entre deux passions — il est aussi artiste peintre —, Kokis s’est laissé fasciner par la narration, assez pour écrire vingt livres depuis ses débuts comme écrivain en 1994. Ses œuvres, telles que Le pavillon des miroirs, L’art du maquillage et Le magicien, lui ont valu des prix prestigieux, dont le prix Québec-Paris, le Grand Prix du livre de Montréal et le Grand Prix des lectrices d’Elle Québec.
Dernier ouvrage paru : Culs-de-sac, Lévesque éditeur, 2013


Robert Lalonde
Né à Oka en 1947.
Auteur de nouvelles, de carnets (Le seul instant, 2011) et de nombreux romans, dont Que vais-je devenir jusqu’à ce que je meure? (2005) et Un jour le vieux hangar sera emporté par la débâcle (2012), Robert Lalonde a été professeur d’art dramatique, homme de scène, acteur dans de nombreux films et téléfilms et s’est consacré à l’adaptation de textes pour le théâtre et à l’écriture romanesque.
Dernier ouvrage paru : C’est le cœur qui meurt en dernier, Boréal, 2013

 

Carl Leblanc
Né en Gaspésie.
Diplômé en philosophie et en science politique, Carl Leblanc vit désormais à Montréal. En plus de son travail de scénariste et de chroniqueur, il a déjà réalisé une quinzaine de films documentaires ainsi que des séries pour la télévision et la radio publique. Il se consacre désormais à l’écriture entre deux parties de hockey et du jogging sur le mont Royal.
Dernier ouvrage paru : Fruits, Éditions XYZ, 2013

 

Claire Legendre
Née à Nice en 1979.
Professeure adjointe en création littéraire à l’Université de Montréal depuis 2011, Claire Legendre a écrit des romans (dont Viande, Matricule et L’écorchée vive), des nouvelles (Le crépuscule de Barbe-Bleue) et des pièces de théâtre. Ses recherches actuelles portent sur la vérité comme convention dans les différentes formes de littérature référentielle, en particulier l’autofiction, et sur la performance comme processus de création, aussi bien au théâtre qu’en art et en littérature.
Dernier ouvrage paru : Vérité et amour, Grasset, 2013

 

Alexis Martin
Né à Montréal en 1964.
Alexis Martin a fait des études au Conservatoire d’art dramatique de Montréal et au département de philosophie de l’Université de Montréal. Il a beaucoup joué au théâtre à Montréal, partout au Québec, ainsi qu’en France et en Suisse. En plus de collaborer avec des metteurs en scène de théâtre comme auteur et comme comédien, il a également joué et écrit pour le cinéma. Il dirige actuellement le Nouveau Théâtre Expérimental en compagnie de Marthe Boulianne et Daniel Brière.
Dernier ouvrage paru : La fin, Dramaturges Éditeurs, 2012


Benoît Melançon
Né à Verdun en 1958.
Benoît Melançon est professeur titulaire et directeur du Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et directeur scientifique des Presses de cette université. Spécialiste de la littérature française du XVIIIe siècle, il situe ses travaux aux frontières de plusieurs disciplines : communication, sociolinguistique, histoire culturelle, histoire des représentations et histoire du livre. Il a notamment reçu le prestigieux prix Georges-Émile-Lapalme 2012.
Dernier ouvrage paru : Voltaire à la radio canadienne, Del Busso éditeur, 2013


Marco Micone
Né en Italie en 1945.
Dramaturge, Marco Micone a immigré au Québec en 1958. Il a étudié la littérature française à Loyola et à l’Université McGill, où il a obtenu une maîtrise sur le théâtre de Marcel Dubé en 1971. Auteur de trois pièces de théâtre sur la condition immigrante — Gens du silence (1982), Addolorata (1984) et Déjà l’agonie (1988) —, il a aussi signé le poème Speak What, réponse au célèbre Speak White de Michèle Lalonde.
Dernier ouvrage paru : Migrances, suivi de Una Donna, VLB éditeur, 2005

 

Janice Nadeau
Née à Hull en 1977.
Janice Nadeau a étudié en design graphique à l’Université du Québec à Montréal et en illustration à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg. Sa carrière d’illustratrice d’albums pour la jeunesse commence avec Nul poisson où aller, qui lui a valu de nombreuses distinctions, et elle travaille présentement à son adaptation en court métrage animé, en tant que coréalisatrice, à l’Office national du film du Canada. Elle a remporté trois fois le prestigieux Prix du Gouverneur général du Canada pour ses illustrations.
Dernier ouvrage paru : Cinnamon Baby, Kids Can Press, 2011
 

 

Éric Plamondon
Né à Québec en 1969.
Éric Plamondon vit aujourd’hui à Bordeaux. À quarante ans, il réalise son rêve d’écrire un premier roman et compose la trilogie intitulée 1984, dont le dernier volet, Pomme S, est paru cette année au Quartanier.
Dernier ouvrage paru : Ristigouche, Le Quartanier, 2013


Yvon Rivard
Né à Sainte-Thècle en 1945.
Romancier, poète, essayiste et scénariste, Yvon Rivard est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages et de trois scénarisations ou coscénarisation. Professeur à l’université du Vermont de 1971 à 1973, membre de la revue Liberté de 1977 à 1995 et chroniqueur littéraire à Radio-Canada de 1978 à 1988, il est aujourd’hui professeur de création littéraire, de littérature française et québécoise à l’Université McGill. Son dernier livre vient de remporter le Prix du Gouverneur général 2013.
Dernier ouvrage paru : Aimer, enseigner, Boréal, 2012

 

Marie-Ève Sévigny
Née en 1973.
Directrice de La promenade des écrivains, un organisme consacré à la promotion du patrimoine littéraire de Québec, Marie-Ève Sévigny lit souvent dans le train entre Québec et Montréal. Elle a publié des nouvelles dans Moebius, XYZ, Brèves littéraires et Mouvances et, en collaboration avec Fabienne Larouche, elle a récemment adapté en roman les épisodes de la télésérie Virginie.
Dernier ouvrage paru : Intimité et autres objets fragiles, Triptyque, 2012

 

Michel Seymour
Né en 1954.
Philosophe et professeur au département de philosophie de l’Université de Montréal depuis 1990, Michel Seymour participe activement au débat public depuis plusieurs années. Ses domaines d’expertise sont la philosophie du langage et la philosophie politique, des thématiques entre autres discutées dans ses livres Pensée, langage et communauté (1994) et De la tolérance à la reconnaissance. Une théorie libérale des droits collectifs (2008).
Dernier ouvrage paru : Une idée de l’université. Propositions d’un professeur militant, Boréal, 2013


Mani Soleymanlou
Né en Iran en 1982.
Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2008, Mani Soleymanlou est également le fondateur et directeur de la compagnie Orange Noyée. Très actif sur la scène montréalaise, il a participé à plusieurs productions théâtrales remarquées dont The Dragonfly of Chicoutimi (Larry Tremblay) à l’Espace Go, en 2011, et L’opéra de quat’sous à l’Usine C, en 2012. Il est le lauréat du prix Interprétation masculine-Montréal de l’Association des critiques de théâtre du Québec pour la saison 2012-2013.
Dernier ouvrage paru : Un, L’instant même, 2012


Alain Vadeboncoeur
Né à Montréal en 1963.
Chef du service de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal, le Dr Alain Vadeboncœur s’est fait connaître du grand public en tant qu’animateur de l’émission Les docteurs, à la télévision de Radio-Canada. Président des Médecins québécois pour le régime public, il a toujours écrit. Son blogue est hébergé depuis début 2013 par le magazine L’actualité.
Dernier ouvrage paru : Privé de soins. Contre la régression tranquille en santé, Lux éditeur, 2012

 

Catherine Voyer-Léger
Née en banlieue de Montréal en 1979.
En plus de fréquenter frénétiquement les lieux culturels, Catherine Voyer-Léger est connue comme blogueuse prolifique et twitteuse hyperactive. Elle intervient régulièrement dans l’espace public sur le féminisme, la vie médiatique ou les rapports entre intimité et espace public. Son premier livre regroupe des chroniques d’abord parues sur son blogue Détails et dédales. Elle vit à Ottawa, où elle est directrice du Regroupement des éditeurs canadiens-français.
Dernier ouvrage paru : Détails et dédales, Éditions du Septentrion, 2013