Le taux de chômage grimpe à 7 % en août

Malgré peu de variation de l’emploi au Québec, un nombre accru de personnes à la recherche de travail a entraîné une hausse de 0,3 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 8 %.
Photo: Annik MH De Carufel, Archives Le Devoir Malgré peu de variation de l’emploi au Québec, un nombre accru de personnes à la recherche de travail a entraîné une hausse de 0,3 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 8 %.

Ottawa — Le taux de chômage a augmenté de 0,2 point de pourcentage en août pour atteindre 7 % en raison d’un nombre accru de personnes à la recherche de travail, a annoncé vendredi Statistique Canada.

Avant le mois d’août, le taux de chômage s’était maintenu à 6,8 % pendant six mois d’affilée, a rappelé l’agence fédérale.

Une hausse de 54 000 de l’emploi à temps plein en août a été largement contrebalancée par une baisse de 42 000 de l’emploi à temps partiel.

Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi a progressé de 193 000 ou de 1,1 %. Au cours de la même période, l’emploi à temps plein a augmenté de 318 000 (+2,2 %), tandis que l’emploi à temps partiel a diminué de 125 000 (-3,6 %). Parallèlement, le nombre total d’heures travaillées a progressé de 2,1 %

À l’échelle provinciale, l’emploi a progressé en Saskatchewan, à Terre-Neuve-et-Labrador, au Manitoba et au Nouveau-Brunswick, alors qu’il y a eu peu de variations dans les autres provinces.

Malgré peu de variation de l’emploi au Québec, un nombre accru de personnes à la recherche de travail a entraîné une hausse de 0,3 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 8 %. Au cours des 12 mois ayant pris fin en août, l’emploi dans la province a progressé de 40 000 (+1 %).

L’Ontario aussi a connu peu de variation de l’emploi en août, et le taux de chômage a augmenté de 0,4 point de pourcentage pour atteindre 6,8 % à la suite d’une hausse du nombre de personnes à la recherche de travail.