EgyptAir confirme l’achat de 12 appareils CS300

Bombardier a confirmé, vendredi, la signature d’une commande ferme avec la compagnie aérienne EgyptAir pour l’achat de 12 avions CS300 et des droits d’achat pour 12 avions supplémentaires.


La lettre d’intention signée entre la multinationale québécoise et le plus important transporteur aérien de l’Afrique avait été annoncée au Salon aéronautique de Dubaï le 14 novembre.


Le CS300 est la version la plus grande de la famille d’avions de la Série C. D’après les prix affichés, la portion ferme du contrat est évaluée à environ 1,1 milliard $US. Ce montant pourrait doubler advenant que le transporteur africain décide d’exercer toutes les options. Toutefois, les compagnies aériennes bénéficient généralement d’importants rabais.


La famille d’avions CSeries compte déjà Iraqi Airways, Saudi Gulf et Gulf Air parmi ses clients.


Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux, a déclaré que l’arrivée d’EgyptAir parmi les opérateurs de la Série C « est un autre moment important pour Bombardier ». Le président et chef de la direction d’EgyptAir, Safwat Musallam, a mentionné que l’acquisition d’appareils de Bombardier permettra au transporteur « d’ouvrir de nouvelles routes » grâce au « profil de rentabilité unique du CS300 ».


Avions régionaux


Bombardier a aussi annoncé qu’un client, qui souhaite demeurer anonyme pour l’instant, a passé une commande ferme de six biréacteurs régionaux CRJ900, et pris des options pour acheter six autres avions du même type. Selon le prix courant, la valeur de la commande ferme s’élèverait à environ 290 millions $US. Si ce client choisissait de concrétiser ses options d’achat de six avions CRJ900, la valeur du contrat atteindrait environ 580 millions $US. En comptant cette dernière commande, Bombardier a, à ce jour, reçu des commandes fermes pour 1 918 avions CRJ Series.