Les Canadiens sont de plus en plus endettés

Au Canada, il y a 1,71$ de dette sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu disponible des ménages.
Photo: Matt Rourke Archives Associated Press Au Canada, il y a 1,71$ de dette sur le marché du crédit pour chaque dollar de revenu disponible des ménages.

Le montant de la dette des Canadiens par rapport à l’argent dont ils disposent a atteint un nouveau sommet au troisième trimestre.

Statistique Canada a indiqué jeudi que la dette des ménages sur le marché du crédit exprimée en tant que pourcentage de leur revenu disponible a augmenté à 171,1 %, par rapport à 170,1 % au deuxième trimestre. Cette dette comprend le crédit à la consommation, les prêts hypothécaires et les autres prêts.

Benjamin Reitzes, un spécialiste des taux canadiens et de la macroéconomie à la Banque de Montréal, a noté que la tendance à la hausse du niveau d’endettement des Canadiens restait aussi intense. « Et, avec les acheteurs de logements qui se pressent d’entrer sur le marché avant le changement des règles du Bureau du surintendant des institutions financières qui prendra effet le 1er janvier 2018, nous pourrions voir une nouvelle hausse au quatrième trimestre », a écrit M. Reitzes dans un rapport.

« Cependant, cela indique que nous pourrions aussi observer une stabilisation de ce ratio en 2018 — mais il vaudrait mieux ne pas miser là-dessus puisque le marché immobilier s’est montré particulièrement résilient. »

Statistique Canada a indiqué que le ratio du service de la dette des ménages, qui correspond au total des paiements obligatoires de capital et d’intérêts en proportion du revenu disponible des ménages, était relativement stable à 13,9 %. Le ratio du service de la dette en intérêts seulement a pour sa part reculé à 6,3 %, comparativement à 6,4 % au trimestre précédent. La Banque du Canada a haussé son taux d’intérêt directeur à deux reprises cette année, ce qui a entraîné des augmentations des taux préférentiels des grandes banques du pays, qui sont utilisés pour les hypothèques à taux variables.

L’économiste Josh Nye, de la Banque Royale, a noté que le ratio du service de la dette devrait augmenter au fur et à mesure que la banque centrale haussera graduellement ses taux d’intérêt. 

La dette totale des ménages sur le marché du crédit a atteint 2110,3 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 1,4 % par rapport au trimestre précédent, a précisé Statistique Canada. La dette hypothécaire des ménages a grimpé de 1,5 % à 1384,2 milliards, tandis que le crédit à la consommation a pris 1,2 % à 620,7 milliards, a ajouté l’agence fédérale.

Entre-temps, la valeur nette des ménages a diminué de 0,1 % à 10 614,7 milliards au troisième trimestre.