L’OIRPC investira jusqu’à 1 milliard dans un partenariat d’actifs énergétiques

Les nouvelles technologies qui ont alimenté le développement des formations de gaz et de pétrole de schiste ont permis aux États-Unis d’augmenter leur production pétrolière.
Photo: David McNew / Getty Images / Agence France-Presse Les nouvelles technologies qui ont alimenté le développement des formations de gaz et de pétrole de schiste ont permis aux États-Unis d’augmenter leur production pétrolière.

Toronto — L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) a indiqué mercredi qu’il allongerait jusqu’à 1 milliard $US dans un partenariat avec une entreprise du Texas qui achètera des actifs de production de pétrole et de gaz naturel aux États-Unis.

L’OIRPC, qui investit l’argent dont le Régime de pensions du Canada n’a pas besoin pour ses activités courantes, a indiqué que son partenaire, Encino Energy, s’était engagé à investir 25 millions dans ce projet. L’entreprise née de ce partenariat, qui se nommera Encino Acquisition Partners, achètera des «actifs importants de qualité supérieure» dotés de sites de production établis dans des bassins matures situés dans 48 États américains.

Les nouvelles technologies qui ont alimenté le développement des formations de gaz et de pétrole de schiste ont permis aux États-Unis d’augmenter leur production pétrolière. Celle-ci, qui était de 4 millions de barils par jour en 2008, est maintenant passée à plus de 9 millions de barils par jour. Pendant ce temps, la production de gaz naturel est passée de 64 millions de pieds cubes par jour à plus de 89 millions de pieds cubes par jour, selon l’administration américaine.

Le directeur général et chef des ressources naturelles de l’OIRPC, Avik Dey, a expliqué avoir choisi Encino comme partenaire en raison de son expérience opérationnelle et ses solides antécédents dans la mise en valeur d’actif aux États-Unis. La société privée a été fondée en 2011, selon son site internet, et elle se concentre surtout sur le bassin d’Anadarko, au Texas et en Oklahoma.

1 commentaire
  • Bernard Terreault - Abonné 29 juin 2017 13 h 14

    Le Canada

    À l'avant-plan de la lutte au changement climatique, un modèle à suivre, investit dans le pétrole texan. Bravo!