La monnaie mexicaine à son plus bas historique

Mexico — La monnaie mexicaine a atteint mardi son plus bas historique, le peso s’échangeant à 22 unités pour un dollar, en recul de 1,6 %, dans un contexte d’incertitude économique avec l’arrivée de Donald Trump au pouvoir aux États-Unis. L’élection du milliardaire républicain le 8 novembre avait fait dévisser le lendemain la monnaie de 7,6 %. La semaine dernière, la monnaie de la deuxième économie d’Amérique latine avait déjà reculé de plus de 3 % face au dollar, en raison notamment de l’annonce par Ford de l’annulation d’un projet d’usine à San Luis Potosi pour un montant de 1,6 milliard de dollars. Sur l’ensemble de l’année 2016, le peso a reculé de 16,1 % face au dollar, touché par la chute des cours du brut et les promesses protectionnistes de Trump, qui s’est engagé à renégocier, voire abroger, les accords commerciaux le liant au Mexique pour protéger les emplois américains. Cible privilégiée de ces attaques, le Mexique voit d’ailleurs sa prévision de croissance abaissée par la Banque mondiale de 0,5 point en 2017, à 1,8 %. Environ 80 % des exportations mexicaines sont destinées aux États-Unis.