Fondaction et la nation huronne-wendat dans l’éolien

Fondaction se positionne aux côtés de la nation huronne-wendat pour compléter un investissement de 43,8 millions de dollars.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir Fondaction se positionne aux côtés de la nation huronne-wendat pour compléter un investissement de 43,8 millions de dollars.

Fondaction CSN investit 12,5 millions dans la société en commandite Iohwahs pour financer le parc éolien de la Rivière-du-Moulin. Ce partenariat permet à la nation huronne-wendat d’effectuer le plus important investissement de son histoire.

Fondaction se positionne aux côtés de la Nation huronne-wendat pour compléter un investissement de 43,8 millions qui permet une acquisition de 5 % du parc éolien de la Rivière-du-Moulin. Construit par EDF EN Canada, ce parc « constitue l’installation d’énergie éolienne la plus importante au Canada regroupée sous un même contrat. Présentant une capacité de 350 mégawatts, sa production énergétique peut alimenter jusqu’à 77 000 foyers annuellement », peut-on lire dans le communiqué.

Retombées

Plus d’une centaine d’entreprises sont en activité sur le territoire de Wendake, où vivent près de la moitié des membres de la nation huronne-wendat. Cet investissement de Fondaction facilitera la réalisation de retombées économiques sur le territoire de la nation et une participation accrue de celle-ci aux décisions relatives à l’exploitation des ressources naturelles territoriales, a expliqué Léopold Beaulieu, président-directeur général, Fondaction CSN.