Hôtellerie: une sixième entente de principe est conclue

Au plus fort du mouvement, le 9 septembre, 10 hôtels à Montréal et à Québec ont été touchés par une grève de 24 heures.
Photo: Jean Gagnon / CC Au plus fort du mouvement, le 9 septembre, 10 hôtels à Montréal et à Québec ont été touchés par une grève de 24 heures.

Québec — Une sixième entente de principe vient d’être conclue dans le monde québécois de l’hôtellerie, mais contrairement à toutes celles qui ont été précédemment annoncées, il s’agit de la première qui concerne un hôtel de Québec.

La Fédération du commerce de la CSN annonce jeudi qu’une entente est intervenue tard mercredi soir à l’hôtel Delta de Québec. Le règlement sera présenté sous peu aux syndiqués en assemblée générale. La CSN précise qu’à l’instar des accords précédents, celui du Delta de Québec est d’une durée de quatre ans et prévoit des augmentations salariales de 3 % pour les trois premières années et de 4 % la dernière année. Depuis le début de la négociation coordonnée, des ententes de principe ont aussi été conclues dans les hôtels suivants : Ritz-Carlton, Marriott Château Champlain et Lord Berri, au centre-ville de Montréal, Hilton Laval et Quality Suites à Pointe-Claire.

Grève générale

La veille, la situation s’est envenimée à l’hôtel Classique, à Québec, où le syndicat des employés a transformé son mandat de grève de cinq jours en un déclenchement de grève générale illimitée. La Fédération du commerce de la CSN a expliqué ce durcissement subit des moyens de pression à l’hôtel Classique par un mécontentement des syndiqués devant l’annonce du recours à un sous-traitant par l’employeur.

Ce syndicat, affilié à la Fédération du commerce de la CSN, fait partie de ceux qui tentent présentement de renouveler leur convention collective par le biais d’une négociation coordonnée. Les syndicats de 25 hôtels font partie de cette négociation coordonnée, à la CSN, mais tous ne se sont pas dotés d’un mandat de grève. Au plus fort du mouvement, le 9 septembre, 10 hôtels à Montréal et à Québec ont été touchés par une grève de 24 heures. Un hôtel de Sherbrooke s’est aussi doté d’un mandat de grève générale illimitée, mais il ne l’a pas encore exercé, indiquait-on mercredi à la CSN.

À voir en vidéo