30 millions $US

Lloyd Blankfein
Photo: Joe Raedle Agence France-Presse Lloyd Blankfein

New York — Le p.-d.g. de la prestigieuse banque d’affaires Goldman Sachs, Lloyd Blankfein, a touché 30 millions de dollars en 2015, ce qui en fait le banquier le mieux payé à Wall Street, selon des documents boursiers consultés vendredi.

Dans le détail, M. Blankfein, 61 ans, a perçu un salaire fixe de 2 millions, un bonus de 6,3 millions et 14,7 millions en stocks-options. L’entreprise lui a également attribué le 15 janvier 2015 un bonus de 7 millions qui sera versé sur huit ans, ce qui porte sa rémunération totale à 30 millions de dollars. Elle est néanmoins en baisse de 3 % comparé à 2014. Lloyd Blankfein, courtier de formation et à la tête de la firme depuis 2006, est le patron le mieux payé des six fleurons de Wall Street, malgré un plongeon de 31 % des bénéfices de Goldman Sachs en 2015.

L’établissement a été pénalisé par une amende de 5,06 milliards pour avoir vendu de 2005 à 2007 un portefeuille titrisé de prêts hypothécaires résidentiels (RMBS), c’est-à-dire des crédits immobiliers convertis en produits financiers qui ont par la suite causé des pertes abyssales aux acheteurs finaux.

Jamie Dimon, le p.-d.g. de JPMorgan Chase, première banque américaine en termes d’actifs, a touché, lui, 27 millions en 2015, en hausse de 35 % sur un an.

L’Australien James Gorman, qui dirige Morgan Stanley, a, lui, gagné 21 millions (-6,7 % sur un an), John Stumpf chez Wells Fargo 19,3 millions, une somme égale à 2014, Michael Corbat chez Citigroup a perçu 16,5 millions (+27,5 %) et Brian Moynihan chez Bank of America 16 millions (+23 %).

À l’exception de Wells Fargo, dont les bénéfices annuels ont stagné à 23,03 milliards de dollars, les profits des autres ont bondi et atteint des niveaux records : 24,4 milliards chez JPMorgan, 17,4 milliards pour Citigroup, 14,41 milliards pour Bank of America et 6,13 milliards pour Morgan Stanley.