L’espagnole Repsol réduit ses effectifs à Calgary

Calgary — Le géant espagnol de l’énergie Repsol réduit de 10 à 15 % ses effectifs à Calgary, une mesure attribuée à la chute des prix du pétrole.

Le porte-parole Brent Anderson a refusé de préciser, jeudi, combien d’employés comptait l’entreprise avant cette nouvelle vague de coupes — et donc combien de personnes seraient mises à pied exactement. Il a admis que les employés avaient connu une semaine difficile mais il a indiqué que la décision avait été mûrement réfléchie par la direction. Repsol a complété en mai dernier l’acquisition de la compagnie canadienne Talisman Energy, de Calgary, au coût de 13 milliards.

Également jeudi, Calfrac Well Services a indiqué avoir coupé 500 emplois de plus. L’entreprise de services aux groupes pétroliers, établie à Calgary, a affirmé compter désormais 2300 travailleurs de moins en Amérique du Nord qu’au début de 2015.

L’Association canadienne des entrepreneurs en forage pétrolier estime que 100 000 emplois ont été perdus dans le secteur du pétrole et du gaz au Canada depuis la dégringolade des prix sur les marchés mondiaux.

Le prix de référence du pétrole est actuellement dans les environs de 35 $US le baril, alors qu’il était d’environ 108 $US au milieu de 2014.