La Gouvernance au féminin remet ses prix à trois femmes et deux hommes

Monique Jerôme-Forget a reçu le prix Oeuvre de toute une vie.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Monique Jerôme-Forget a reçu le prix Oeuvre de toute une vie.

En parallèle au lancement d’un programne de mentorat, la Gouvernance au féminin salue la contribution de cinq personnalités, dont L. Jacques Ménard et Xavier Dolan.

Jeudi, lors des célébrations entourant son cinquième anniversaire, cinq prix ont été remis. Monique Jerôme-Forget a reçu le prix Oeuvre de toute une vie. L. Jacques Ménard, président du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns et président de BMO Groupe financier, Québec, a reçu le prix Lui pour Elle, alors que le prix Avancement de la femme est venu saluer la contribution d’Andrée Corriveau, fondatrice de l’Association des femmes en finance du Québec. Un prix Coup de coeur a été décerné à Xavier Dolan, réalisateur, alors que le prix Relève vient reconnaître le potentiel de Natacha Engel, avocate chez Norton Rose Fulbright.

Avec deux des cinq prix remis à des hommes, la Gouvernance au féminin rappelle que « le féminisme de nos jours n’a qu’un seul objectif : faire disparaître toutes les inégalités entre les hommes et les femmes dans toutes les sphères de la société ».

L’organisme se définit comme un OBNL ayant pour mission de soutenir les femmes dans leur développement de leadership, leur avancement de carrière et leur accession à des sièges à des conseils d’administration.