Feu vert à la vente de Sun Media à Postmedia

Après cinq mois d’examen, le Bureau de la concurrence a décidé de ne pas contester, pour le moment, la vente des actifs anglophones de Corporation Sun Media, une filiale de Québecor, à Postmedia.

Dans sa décision, rendue mercredi, l’organisme réglementaire estime que cette acquisition de 316 millions « n’aurait pas vraisemblablement » pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence.

Annoncée l’automne dernier, cette transaction de 316 millions comprend 175 journaux — dont les quotidiens de la bannière Sun, notamment l’Ottawa Sun et le Toronto Sun, les quotidiens 24 Hours de Toronto et de Vancouver et des journaux locaux — ainsi que des guides d’achats et des publications spécialisées détenus par la filiale Sun Media, acquise par Québecor en 1999.

Elle englobe aussi le portail Canoe au Canada anglais, une partie de l’équipe des ventes nationales de Toronto, ainsi qu’une imprimerie ontarienne.

Pas de rivalité directe

L’acquisition devait recevoir l’aval du Bureau de la concurrence puisqu’elle permet à Postmedia de détenir plus d’un quotidien dans des marchés comme Toronto, Ottawa, Calgary et Vancouver.

Selon l’organisme fédéral, il n’y avait pas de rivalité concurrentielle directe entre le format papier des journaux de Postmedia et ceux en format tabloïde de langue anglaise de Sun Media.

À voir en vidéo