Parasuco ferme ses boutiques

Le détaillant de vêtements Parasuco a décidé de fermer les sept boutiques qu’il détient et exploite en raison de ses difficultés à s’adapter à un secteur de la mode en pleine transformation. La société établie à Montréal a ainsi annoncé vendredi s’être placée sous la Loi sur la faillite et l’insolvabilité au Canada. C’est la firme KPMG qui a été nommée syndic dans ce dossier. Quelque 80 personnes qui travaillent dans ces sept boutiques devraient ainsi perdre leur emploi. L’entreprise exploite six établissements au Québec ainsi qu’une boutique à Mississauga, en Ontario. Toutefois, la plateforme de vente en ligne des Jeans Parasuco, qui emploie plus de 70 personnes et qui compte 40 ans d’existence, sera maintenue.