Transcontinental fait disparaître vingt hebdos régionaux

L’Écho du Nord fait partie des hebdos qui continueront d’avoir une existence sur papier.
Photo: L’Écho du Nord fait partie des hebdos qui continueront d’avoir une existence sur papier.

Au terme de la guerre des hebdos au Québec, les victimes se comptent par dizaines. La conclusion du processus d’achat des hebdomadaires québécois de Québecor par Transcontinental entraînera la fermeture de 20 publications régionales, la fin de la version papier pour trois autres et la perte de quelque 80 emplois.

 

Transcontinental s’est entendue en décembre 2013 avec Sun Media, une filiale de Québecor, pour mettre la main sur 74 journaux hebdomadaires au coût de 75 millions. À la demande du Bureau de la concurrence, l’entreprise a accepté en mai dernier de mettre en vente 33 de ses titres pour « préserver la concurrence dans le domaine de la vente de publicité dans les journaux communautaires ».

 

L’organisme fédéral a mis un point final à cette transaction en approuvant mercredi la vente de quatorze journaux communautaires à différents éditeurs. Dix-huit des dix-neuf titres restants, en plus de deux autres journaux qui ne faisaient pas partie de la mise en vente — le Saint-Laurent Portage de Rivière-du-Loup et L’Écho de la Lièvre de Mont-Laurier, cessent quant à eux d’être publiés dès aujourd’hui, a fait savoir Transcontinental par voie de communiqué. « Un fleuron de la région, vieux de 119 ans, disparaît », a écrit la rédaction de l’hebdo de Rivière-du-Loup mercredi en une de son site Internet.

 

Environ 80 personnes perdront leur emploi un peu partout au Québec dans le cadre de cette « réorganisation », dont une dizaine de journalistes. « Les décisions entourant cette réorganisation ont été prises en veillant à ce que les collectivités continuent à recevoir une information locale pertinente tout en s’assurant de préserver le plus grand nombre possible d’emplois », a précisé l’entreprise.

 

Les titres qui disparaissent du paysage médiatique québécois se lisaient dans plusieurs régions du Québec, de l’Abitibi-Témiscamingue à la Gaspésie, en passant notamment par la Montérégie et la Mauricie. Chacune des régions affectées continuera toutefois de recevoir de nombreuses publications hebdomadaires ou mensuelles toujours existantes.

 

Solutions limitées

 

Le commissaire de la concurrence, John Pecman, s’est réjoui du fait que 14 journaux aient trouvé preneurs, tout en comprenant la déception de certaines communautés qui ne recevront plus leur publication hebdomadaire. « Je demeure convaincu que le Bureau a fait tout son possible pour jauger le marché afin de trouver une solution de rechange permettant d’éviter que Transcontinental conserve la propriété de tous les journaux, a-t-il déclaré. Malheureusement, dans la conjoncture actuelle, […] les lois du marché font en sorte que les solutions sont limitées. »

 

Les journaux vendus se retrouvent entre les mains de trois groupes différents. Les Éditions Blainville Deux-Montagnes et Les Médias de la Rive-Sud ont respectivement acheté une et deux publications, qui continueront d’être distribuées dans leur format papier. Néomédia, une division de iClic, s’est quant à elle portée acquéreuse de 11 journaux, mais prévoit les exploiter seulement en ligne.

 

« Le commissaire a estimé que iClic viendrait diminuer la puissance commerciale de Transcontinental dans ces marchés », écrit le Bureau de la concurrence dans son communiqué. Il ajoute que sans cet achat, les journaux en question auraient « probablement dû » fermer leurs portes.

 

Transcontinental distribue aujourd’hui près de 120 journaux régionaux à travers la province. La transaction conclue avec Québecor en décembre 2013 en ce qui concerne les hebdos régionaux a précédé la fin de la lutte des deux entreprises dans la distribution de circulaires. Quelques jours plus tard, Québecor a renoncé à son Sac Plus, ce qui a laissé la voie libre au Publisac de Transcontinental.

Publications abolies

Abitibi-Témiscamingue
L'Abitibi Express — Val-d'Or
L'Abitibi Express — Rouyn-Noranda

Bas-Saint-Laurent
Le Progrès Écho
Le Rimouskois
Le Saint-Laurent Portage

Centre-du-Québec
L'Impact de Drummondville
L'Écho de Victoriaville

Chaudière-Appalaches
Édition Beauce Nord

Estrie
Le Journal de Magog

Gaspésie
La Voix de la Matanie — Matane
La Voix Gaspésienne
Le Riverain — Sainte-Anne-des-Monts

Lanaudière
L'Écho de Repentigny

Laurentides
Le Point de vue Laurentides
L'Écho de la Lièvre

Mauricie
L'Écho de Shawinigan

Montérégie
Châteauguay Express
Roussillon Express — La Prairie
L'Écho de Saint-Jean-sur-Richelieu
Valleyfield Express

Publications qui migrent en ligne

Agri-Vallée — Valleyfield
Chambly Express
Le Journal de Joliette
Le Point du Lac-Saint-Jean — Saint-Félicien
Le Réveil — Saguenay
L'Écho de la Rive-Nord — Sainte-Thérèse
L'Écho de Laval
L'Écho de Trois-Rivières
Pub Extra Magazine — Laval-Laurentides
Sorel-Tracy Express
Vallée du Richelieu Express — Mont-Saint-Hilaire


À voir en vidéo