Grande-Bretagne - Le ministre des Finances ne relâche pas la rigueur

George Osborne
Photo: Agence France-Presse (photo) ?Alastair Grant George Osborne
Londres – Ferme sur la rigueur, le ministre britannique des Finances a annoncé jeudi de nouvelles «décisions difficiles», dont un relèvement à 69 ans de l’âge de la retraite dans les années 2040, malgré une croissance en pleine accélération.

«Le plan économique de la Grande-Bretagne fonctionne» grâce aux «sacrifices du peuple britannique» mais «le travail n’est pas terminé», a clamé George Osborne devant la Chambre des communes, lors de son traditionnel discours d’automne. «Oui le déficit est en baisse, mais il est toujours beaucoup trop élevé et nous prenons aujourd’hui de nouvelles décisions difficiles», a martelé le chancelier de l’Échiquier, qui va couper globalement les budgets des ministères d’un milliard de livres (1,6 milliard $CAN) supplémentaire tous les ans durant trois ans.

La santé et l’éducation feront toutefois partie des secteurs épargnés.

Décision impopulaire s’il en est, le chancelier a en outre annoncé aux Britanniques un nouveau relèvement de l’âge de départ à la retraite, déjà fortement augmenté lors d’une précédente réforme en 2011. Actuellement fixé à 65 ans, l’âge à atteindre pour toucher cette pension d’État devrait passer à 68 ans au milieu des années 2030, une accélération par rapport à l’objectif initial de 2046, et progresser encore à 69 ans à la fin des années 2040.