TUI Travel Plc réduit sa perte

TUI Travel Plc a réduit sa perte au premier semestre 2013, une période traditionnellement déficitaire dans l’industrie en Europe. Le plus grand voyagiste intégré au monde, présent au Canada en partenariat avec Sunwing, a toutefois modifié ses règles comptables de consolidation, ses états financiers déposés hier n’offrant donc pas une vision de sa performance canadienne.


Pour le premier semestre clos le 31 mars 2013, TUI Travel a affiché des revenus équivalant à 8,4 milliards $CAN, en recul de 1 % sur un an. Sa perte d’exploitation a été réduite de 14 % par rapport au premier semestre de 2012, à 448 millions $CAN au taux de change actuel. Le groupe britannique a ajouté que près de 60 % de son programme estival était déjà vendu, ce qui lui permet d’anticiper une hausse de 10 % de son bénéfice net au terme de son exercice se terminant le 30 septembre prochain.


Les résultats financiers tels que déposés vendredi ne permettent plus d’extrapoler la performance de ses activités canadiennes. TUI est présente au Canada sous la forme d’une participation de 49 %, mais de 25 % des droits de vote, de Sunwing. Depuis octobre, les activités de voyagiste au Canada sont regroupées sous la section Activités principales autres, alors que la division hôtelière propose des résultats consolidés distincts. Tout au plus peut-on lire que Sunwing a versé à TUI un dividende de 28 millions de livres au cours de la période terminée le 31 mars, contre un dividende nul un an plus tôt. Et que ce dividende correspondant à un investissement de 27 millions de livres de TUI dans Blue Diamond Hotels and Resorts est inhérent à sa participation de 49 % dans la chaîne hôtelière développée par Sunwing.


Selon les données récentes présentées par Sam Char, directeur exécutif de Sunwing pour le Québec, le deuxième voyagiste intégré en importance au Canada a comptabilisé au dernier exercice des marges bénéficiaires sous pression, mais « intéressantes », sur des revenus atteignant 1,5 milliard venant de 1,5 million de voyageurs, dont 500 000 voyageurs québécois. « Nous avons réalisé des profits pour une 11e année consécutive », a-t-il précisé.

***

Une modification a été apportée à ce texte après la mise en ligne.