Enquête chez SNC-Lavalin: le p.d.g. Duhaime démissionne

Le grand patron de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime
Photo: Annik MH de Carufel - Le Devoir Le grand patron de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime

Le grand patron de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, a démissionné aujourd'hui dans la foulée d’une enquête interne qui a démontré qu’il a approuvé des versements irréguliers de 56 millions $US, contrevenant ainsi au code de déontologie de l’entreprise.

L’enquête du géant québécois de l’ingénierie fait état de «contournement par la direction, conception imparfaite ou application inefficace des mécanismes de contrôle qui auraient dû régir» certains contrats accordés à des agents commerciaux pour deux importants projets.

Le président du conseil d’administration, Gwyn Morgan, et le chef de la direction financière, Gilles Laramée, ont refusé d’approuver les versements, mais M. Duhaime est intervenu pour les autoriser, a indiqué l’entreprise.

«L’autorisation de ces paiements par le chef de la direction ne respectait pas la politique sur les agents et enfreignait par conséquent le code [de déontologie]», peut-on lire dans le rapport d’enquête rendu public aujourd'hui.

SNC-Lavalin n’a pas révélé de quels projets il s’agit — se contentant de les appeler projets A et B — tout en assurant qu’ils n’étaient vraisemblablement pas localisés en Libye.

L’entreprise a communiqué les conclusions de son enquête aux autorités, y compris la police, a précisé M. Morgan.

Enquête interne

L’enquête interne a été déclenchée le mois dernier après la découverte de mystérieux paiements de 35 millions (33,5 millions $US) comptabilisés dans des projets auxquels ils n’étaient pas reliés. L’enquête a ensuite été élargie pour inclure des versements additionnels de 22,5 millions $US.

Au même moment, SNC avait annoncé le départ de son vice-président directeur Construction, Riadh Ben Aïssa, et du contrôleur Construction, Stéphane Roy. Selon l’enquête interne, M. Aïssa a contrevenu au code de déontologie dans l’affaire des paiements.

Nuage à dissiper

L’analyste Maxim Sytchev, de la firme Alta Corp Capital, estime que le départ de M. Duhaime devrait dissiper une partie des nuages qui assombrissent la compagnie.

«Il est un peu étonnant que ce soit le grand patron qui parte, mais cela en dit long sur la façon dont le conseil d’administration veut se positionner dans le marché», a déclaré M. Sytchev.

C’est Ian A. Bourne qui remplacera Pierre Duhaime au poste de chef de la direction sur une base intérimaire. Il siège au conseil d’administration de SNC-Lavalin depuis 2009.
La recherche d’un nouveau chef de la direction débute immédiatement.
Résultats

SNC-Lavalin a par ailleurs dévoilé lundi ses résultats du quatrième trimestre. Au cours de la période qui a pris fin le 31 décembre, les profits nets ont atteint 76 millions (50 ¢ par action). Il s’agit d’une baisse importante comparativement aux 158,7 millions (1,04 $ par action) engrangés pendant le même trimestre de 2010.

Pour l’ensemble de l’année 2011, le bénéfice net a également baissé. Il s’est établi à 378,8 millions (2,49 $ par action), comparativement à 476,7 millions (3,13 $ par action) en 2010.

Les revenus de l’exercice ont augmenté de 20,3 % pour se chiffrer à 7,2 milliards.

En fin d’avant-midi, aujourd'hui, l’action de SNC-Lavalin bondissait de 4,1 % pour s’échanger à 40,85 $.