Électricité - Incursion de Fortis aux É.-U.

Saint-Jean, T.-N.-L. — Fortis fait son entrée sur le marché américain en achetant la Central Vermont Public Service Corp. (CVPS) pour 700 millions $US.

L'entreprise de Terre-Neuve-et-Labrador a indiqué hier qu'elle débourserait 35,10 $ par action pour la société américaine. Fortis assumera en outre la dette de 230 millions de CVPS.

Dans un communiqué, le p.-d.g. de Fortis, Stan Marshall, a indiqué que l'acquisition de la plus grosse entreprise d'électricité du Vermont n'était que la première étape de sa stratégie de croissance aux États-Unis.

Fortis s'attend à ce que CVPS contribue à son bénéfice dès la première année. L'entreprise continuera à être gérée de manière indépendante, à partir des États-Unis. Aucune compression n'est prévue dans l'effectif qui compte 520 personnes.

La transaction devra recevoir le feu vert des actionnaires de CVPS, des autorités réglementaires du Vermont et du gouvernement fédéral des États-Unis. Elle devrait normalement être conclue d'ici un an.

Fortis possède la société Newfoundland Power et d'autres entreprises du secteur de l'énergie en Ontario, en Colombie-Britannique, en Alberta et à l'Île-du-Prince-Édouard. L'entreprise a aussi des installations dans trois pays des Antilles.