1927-2011 - André Raynauld, un pionnier de la science économique au Québec, s'éteint

André Raynauld<br />
Photo: - archives André Raynauld

L'économiste André Raynauld n'est plus. Celui qui fut notamment le fondateur du département de sciences économiques de l'Université de Montréal s'est éteint le 11 avril, à l'âge de 83 ans.

Né en octobre 1927, M. Raynauld s'est illustré par son engagement à la fois politique et gouvernemental. Économiste réputé et professeur émérite au Département de sciences économiques, il a agi notamment à titre de conseiller économique au ministère fédéral des Finances, de président du Conseil économique du Canada et de conseiller auprès de la Commission royale d'enquête sur la fiscalité et de la Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme. De 1976 à 1980, il a été député libéral d'Outremont à l'Assemblée nationale, peut-on lire dans le communiqué de l'Université de Montréal.

«André Raynauld compte parmi les pionniers de l'Université», a souligné le recteur de l'institution, Guy Breton. «En fondant un département qui figure aujourd'hui en tête de liste des départements nord-américains dans le domaine, il a jeté les bases de la science économique au Québec. Nous lui devons beaucoup, et je tiens à exprimer les condoléances de la communauté universitaire aux membres de sa famille et à ses proches, qui sont nombreux.»

M. Raynauld débuta sa carrière à l'Université de Montréal en 1954 et entreprit de mettre sur pied le département de sciences économiques, qui fut officiellement créé en 1958. «Ce faisant, André Raynauld poursuivait le travail de deux autres pionniers de l'enseignement économique au Québec, soit Édouard Montpetit (1881-1954) dans les années 1920, de même qu'Esdras Minville (1896-1975) et François-Albert Angers (1909-2003) plus tard, lesquels, à leur façon, avaient lancé l'étude systématique de l'économie, tant à l'Université de Montréal qu'à l'École des Hautes Études Commerciales», a rappelé Rodrigue Tremblay, professeur émérite de sciences économiques à l'Université de Montréal.

Dans son hommage, l'ex-ministre québécois de l'Industrie et du Commerce dans le gouvernement Lévesque a salué l'intellectuel et l'homme d'action. «André Raynauld sut faire une synthèse entre la recherche et l'enseignement, d'une part, et l'entrepreneurship, l'administration et le développement des idées, d'autre part. Son ouvrage le plus marquant fut sans doute son livre sur l'économie du Québec, Croissance et structure économiques de la province de Québec, publié en 1961.» Et

M. Tremblay de rappeler que M. Raynauld fut aussi le fondateur du Centre de recherche en développement économique à la même institution, Centre dont il devient le premier directeur, en 1970.