Hausse de l'actif d'OMERS

Toronto — Le régime de retraite des employés municipaux de l'Ontario (OMERS) a vu son actif croître de 12 % en 2010 pour atteindre 53,3 milliards. Le déficit actuariel de l'organisme a cependant crû lui aussi et atteint désormais 4,5 milliards.

Dans un communiqué, OMERS a indiqué qu'il remédiait tranquillement à ses problèmes de sous-financement provoqués par la crise financière mondiale, en 2008. D'après les calculs actuariels, le régime recommencera à dégager des surplus en 2025 s'il obtient un rendement annuel d'au moins 6,5 %, qu'il hausse temporairement ses cotisations et qu'il réduit ses prestations.

Le retour à l'équilibre pourrait cependant se faire plus rapidement. Le chef de la direction financière de l'organisme, Patrick Crowley, estime en effet que la stratégie d'investissement d'OMERS et son portefeuille de placements lui permettent d'espérer un rendement annuel d'environ 11 %. En 2009, le rendement d'OMERS s'était chiffré à 10,6 %.

OMERS gère la caisse de retraite d'environ 400 000 fonctionnaires municipaux.