Fraude: Goldman Sachs paiera 550 millions

New York — La banque d'affaires américaine Goldman Sachs a accepté de payer 550 millions pour solder une plainte pour fraude, a annoncé hier le gendarme de la Bourse américaine, la SEC, dans un communiqué. Goldman Sachs «va payer 550 millions de dollars et réformer ses méthodes pour solder les accusations de la SEC selon lesquelles Goldman a trompé les investisseurs avec un produit lié aux subprimes alors que le marché immobilier américain commençait à s'effondrer», indique le communiqué. Selon la SEC, il s'agit de «la plus importante amende payée par une firme de Wall Street» à ses services. Goldman Sachs était accusée depuis avril de fraude sur la vente d'un produit, Abacus, adossé à des dérivés de crédits immobiliers.

La SEC reproche à la banque de ne pas avoir prévenu les investisseurs qu'un important client, le fonds spéculatif de John Paulson, était intervenu dans la sélection des dérivés de crédit entrant dans la composition de l'Abacus alors qu'il pariait sur la chute du marché immobilier américain.