Pétrole - La compagnie Encore fait une découverte prometteuse en mer du Nord

Londres — La compagnie pétrolière britannique Encore Oil a affirmé hier avoir fait l'une des découvertes les plus prometteuses de ces dernières années en mer du Nord.

Le gisement de Catcher, qui se situe sur la côte est de l'Écosse, pourrait contenir jusqu'à 300 millions de barils, et de nouvelles prospections pourraient augmenter ce chiffre de manière «très significative», ajoute Encore Oil. Cette découverte pourrait faire de Catcher l'une des découvertes les plus importantes en mer du Nord depuis celle de Buzzard, un gisement de 1 milliard de barils trouvé au large d'Aberdeen en 2001.

La campagne de forages a donné jusqu'à présent des résultats «véritablement exceptionnels», a affirmé Alan Booth, le patron d'Encore Oil.

Une partie de l'équipe d'Encore avait été à l'origine de la découverte du gisement de Buzzard, qui assure plus de 10 % de la production britannique de pétrole.

Cette découverte devrait être du pain bénit pour le ministère britannique de l'Énergie, qui peine à retenir les compagnies internationales dans les gisements vieillissants de la mer du Nord. Après avoir atteint un pic de production en 1999, la production britannique d'hydrocarbures s'est engagée dans un rapide déclin.