Enquête pénale sur Goldman Sachs

Manifestation à New York cette semaine devant Goldman Sachs
Photo: Agence France-Presse (photo) Scott Olson Manifestation à New York cette semaine devant Goldman Sachs

Washington — La justice américaine a ouvert une enquête pénale sur Goldman Sachs au sujet de vente de titres adossés à des crédits hypothécaires à risque, selon une source proche du dossier.

Initiée par le procureur fédéral de Manhattan, cette enquête sur la grande banque d'affaires fait suite à la plainte déposée au civil par la SEC (Securities and Exchange Commission) contre Goldman Sachs, a précisé jeudi cette source à l'Associated Press, confirmant une information du "Wall Street Journal".

Le gendarme de la bourse américaine l'accuse d'avoir trompé les investisseurs lors de la vente de titres adossés à des crédits hypothécaires à risque, au moment de l'effondrement du marché immobilier aux États-Unis en 2007.

Cette annonce intervient alors que les dirigeants de Goldman Sachs ont été entendus mardi au Sénat, où ils se sont défendu d'avoir trompé les investisseurs.

Merrill Lynch a par ailleurs abaissé sa recommandation sur Goldman d'achat à neutre. L'action de Goldman Sachs a dégringolé 9,4 % à 145,20 $ US en Bourse, hier. Depuis les accusations de la SEC le 16 avril, l'action est en recul de 21 %.

«On constate des ventes généralisées de la part des gérants de portefeuille qui cherchent à réduire leur risque, en fonction des conséquences négatives pour le marché d'un nouveau dégât causé à la réputation de Goldman Sachs», a commenté Michael James, courtier chez Wedbush Morgan à Los Angeles.