Microsoft-Yahoo!: un an et demi de discussions avant une alliance

New York — Le partenariat annoncé hier par Microsoft et Yahoo! dans les recherches sur internet avait été précédé par dix-huit mois de discussions, volte-face et rumeurs.

- 1er février 2008: Microsoft propose de racheter Yahoo! au prix fort, pour 31 $US par action ou 44,6 milliards au total, offrant une prime de 62 %. Mais le conseil d'administration de Yahoo! juge son offre encore sous-évaluée et la rejette 10 jours plus tard.

- 5 avril 2008: Microsoft fixe un ultimatum à Yahoo!, auquel il donne trois semaines pour accepter son offre. Il menace de s'adresser directement aux actionnaires avec une offre plus basse, ou de renoncer. Nouveau refus de Yahoo!.

- 9 avril 2008: Yahoo! annonce le lancement d'un partenariat avec son rival Google pour un test de deux semaines, dans la publicité en ligne. Prolongé en juin, l'accord sera finalement abandonné en novembre devant les réticences des autorités de la concurrence.

- 3 mai 2008: Microsoft, qui avait relevé son offre à 47,5 milliards, renonce et l'action Yahoo! dévisse en Bourse.

- 16 mai: l'influent investisseur et actionnaire de Yahoo! Carl Icahn entre en scène et mène une fronde d'actionnaires pour faire débarquer la direction et renégocier une vente à Microsoft.

- 18 mai: Microsoft indique continuer à discuter de scenarios alternatifs avec Yahoo!. Une scission du groupe internet et un rachat de son seul moteur de recherche sont évoqués dans la presse.

- 13 juillet: Yahoo! rend publique une offre de démantèlement «à prendre ou à laisser» venant de Microsoft, et la rejette.

- 17 novembre: le départ du cofondateur Jerry Yang, très hostile au rapprochement avec Microsoft, est rendu public.

- 5 décembre: Microsoft redit son grand intérêt pour Yahoo! et souhaite un accord au plus vite. Le mois suivant, Steve Ballmer tient des propos flatteurs sur la nouvelle patronne de Yahoo!, Carol Bartz.

- 28 mai: Microsoft lance son nouveau moteur de recherche, «Bing».

- 29 juillet: Microsoft et Yahoo! dévoilent leur partenariat dans les moteurs de recherche.