Décès de Jean-Claude Delorme, l'ancien patron de la Caissse de dépôt

Jean-Claude Delorme, avocat, gestionnaire et administrateur au Québec, est décédé jeudi soir à l'hôpital Notre-Dame à la suite d'une longue maladie, qu'il avait gardée bien cachée. Pendant de nombreuses années, il a souffert de problèmes de dos, mais c'est un cancer, dont on ignore la nature exacte, qui l'a emporté.

M. Delorme a notamment été président de Téléglobe Canada de 1971 jusqu'en 1990, alors que cette société d'État avait été privatisée en 1987. Il est ensuite devenu président du conseil et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, poste qu'il a occupé jusqu'à sa démission en 1995, cinq ans avant la fin de son mandat.

À partir de ce moment, il a voulu se maintenir en état de semi-retraite, en occupant néanmoins de nombreuses fonctions d'administrateur dans plusieurs entreprises et organisations communautaires et socioculturelles. On l'a retrouvé entre autres à Centraide, aux Grands Ballets canadiens, à la Place des Arts, à l'Opéra de Montréal, au Musée des beaux-arts et dans plusieurs autres.

En 2000, M. Delorme a fait la confession suivante: «En quittant la Caisse, je pensais ralentir. Après des années en eaux agitées, l'idée de naviguer en eaux calmes me plaisait. Mais les actionnaires réclament de plus en plus de comptes aux membres du conseil. C'est normal, puisqu'ils les ont élus et leur ont délégué la gestion de leurs investissements.» À ce moment, de tous les conseils dont il faisait partie, c'était celui du groupe mondial Standard Life, dont il était le vice-président, qui l'occupait le plus.

Dans le milieu des affaires, on avait constaté sa disparition depuis six mois. L'annonce de sa mort en donne l'explication. M. Delorme est né le 22 mai 1934 à Montréal, où il y a fait ses études, au Collège Sainte-Marie, et des études de droit à l'Université de Montréal. Il est devenu membre du Barreau en 1960. Il a commencé sa carrière d'avocat chez Martineau Walker. En 1963, il a été nommé secrétaire et conseiller juridique de la Compagnie canadienne de l'exposition universelle de 1967. Il a commencé sa carrière dans le monde des affaires chez Standard Brands, avant d'aller à Téléglobe Canada.

M. Delorme était marié à Paule Tardif, avocate et auteure. Il laisse aussi dans le deuil deux filles, Catherine et Marie-Ève, ainsi que deux petits-enfants, Eric et William Kroener.