Les asiatiques sont reines

Toronto — Les marques de voitures des constructeurs asiatiques augmenteront leur part de marché au cours des cinq prochaines années au détriment des marques nord-américaines et européennes, selon une majorité de cadres du secteur de l'automobile interrogés par la firme KPMG.

Au total, 140 dirigeants de constructeurs automobiles et de fournisseurs de produits automobiles nord-américains, européens et asiatiques ont participé au sondage annuel du cabinet KPMG.

Ainsi, 88 % d'entre eux ont dit croire que les ventes d'automobiles nord-américaines glisseront au profit des marques asiatiques. De plus, 58 % des répondants ont exprimé leur pessimisme face à la capacité des marques nord-américaines à être concurrentielles; l'an dernier, 45 % d'entre eux étaient pessimistes.

D'après les répondants, les marques coréennes et chinoises présentent les meilleures perspectives: 79 % prévoient une hausse de la part de marché des marques coréennes et 77 % une hausse de la part de marché des marques chinoises. Pour les marques japonaises, les avis favorables sont de l'ordre de 65 %.

Par ailleurs, 52 % estiment que les ventes des marques indiennes devraient s'intensifier au cours des cinq prochaines années.

Autre résultat à souligner: 43 % des répondants s'attendent à ce que la rentabilité du secteur de l'automobile dans son ensemble soit moins bonne au cours des cinq prochaines années. Et 32 % s'attendent à ce qu'elle reste stable.

KPMG réalise ce sondage depuis 1999.